Présidence de l’UMS: la succession d’Abdoul Aziz Seck ouverte



Présidence de l’UMS: la succession d’Abdoul Aziz Seck ouverte
Qui sera le prochain président de l’Union des Magistrats Sénégalais (UMS) ? En tout cas, ce qui est sûr, c’est que El Hadji Abdoul Aziz Seck sera obligé de céder sa place à un autre magistrat lors de la prochaine Assemblée Générale (AG) de l’UMS des 7, 8 et 9 août. Comme le prévoit le statut, le futur président ne peut pas être candidat à sa propre succession pour avoir deux mandats de deux (2) ans. Ainsi, la compétition est déjà ouverte.


Au moins cinq (5) à six (6) candidats se sont déjà signalés. Parmi ceux-ci, Banle Sow, magistrat à la Cour d’Appel, Moustapha BA, juge assesseur aux Chambres Africaines Extraordinaires (CAE) et Magatte Diop, juge assesseur à la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI), liste «Enquête». Membre du bureau sortant, ce dernier est présenté comme le candidat de la  hiérarchie. Mais ce n’est pas assuré qu’il soit le favori.
 

Ce, d’autant plus que pour contrer cette candidature de Maguette Diop, certains ont décidé de soutenir celle du juge Cheikh BA, président du Tribunal départemental de Tivaoune. Au moment où des pressions sont exercées sur un ancien président en l’occurrence Aliou Niane, magistrat à la Cour des comptes pour qu’il revienne aux commandes. 


Lundi 6 Juillet 2015 - 10:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter