Présidentielle américaine: à J-1, les électeurs face à leur choix

A la veille de l’élection américaine, républicains et démocrates se battent toujours pour chaque voix, notamment dans les swing states, ces fameux Etats charnières qui décideront du résultat de la présidentielle. Au QG de campagne de Barack Obama, comme au temple mormon où a longtemps officié Mitt Romney, le suspense de ces dernières heures est intense.



Présidentielle américaine: à J-1, les électeurs face à leur choix
Au centre d’appel de la campagne d’Obama à Chicago, plus de 200 bénévoles ont le sourire aux lèvres et le combiné collé à l’oreille. Mais à seulement quelques heures du scrutin, la tension est palpable. Une responsable explique que l’accès est strictement interdit aux médias et nous montre la porte.

Dans le couloir pourtant, les militants sont plutôt bavards pour expliquer leur action. « Ici, aux Etats-Unis, la participation aux élections est généralement assez faible. Beaucoup de gens n’y prêtent pas d’attention. D’autant plus que le scrutin a lieu un mardi, un jour où les gens travaillent, ce qui rend la participation difficile pour certains électeurs, explique Andrew. Il est donc nécessaire d’appeler les gens pour les impliquer dans le processus électoral, pour les motiver d’avoir au moins le réflexe d’aller voter… et de soutenir les démocrates. »
Devant la porte de l'immeuble, Wayne attend sa femme pour rentrer à la maison. « Je pense que cette élection est extrêmement importante, et même cruciale pour les quatre années à venir, affirme-t-il. C’est pourquoi j’ai d’abord donné de l’argent à la campagne, et après ils m’ont demandé de passer des coups de fil. Je suis donc venu ce matin et je suis resté six heures au téléphone. »
Demain mardi, jour de l'élection, Wayne sera de nouveau sur le pont, pour trois heures cette fois. La campagne téléphonique pour Obama, elle, continuera jusqu’à la fermeture du dernier bureau de vote.

Le temple de « frère Mitt » attend l'heure du jugement

Au temple mormon de Belmont, dans la banlieue huppée de Boston, si la mobilisation est forcément moins forte qu'au quartier général de Barack Obama, on suit néanmoins les dernières heures de cette campagne de très près. C'est ici que Mitt Romney a officié comme évêque pendant 13 ans. La plupart des fidèles sont émus à l’idée qu’un des leurs puisse devenir président.

Reportage au temple Belmont
« Oui, Mitt remportera largement le vote, mais pas forcément à 100%. Les gens ici ont des opinions politiques diverses... »
 


Lundi 5 Novembre 2012 - 11:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter