Présidentielle au Mali: l’Adéma se penche sur le «cas Dembélé»

Les tractations se poursuivent après l'annonce officielle des résultats du premier tour de l'élection présidentielle malienne. Samedi, le candidat de l'Adéma, Dramane Dembélé, arrivé troisième avec 9,6% des suffrages, a annoncé son ralliement à Ibrahim Boubacar Keïta, dit IBK. Un ralliement contesté par son parti, qui confirme son intention de respecter les engagements pris au sein du Front du refus (FDR, anti-pusch), et appelle à voter pour Soumaïla Cissé. L'Adéma tient une réunion de crise ce dimanche 4 août à Bamako pour tenter de résoudre cet épineux problème.



Présidentielle au Mali: l’Adéma se penche sur le «cas Dembélé»
La réunion extraordinaire convoquée ce dimanche 4 août, par le comité exécutif de l’Adéma, sera consacrée à ce que l’on appelle désormais, à l’intérieur du parti, le « cas Dembélé ».

Candidat à la présidentielle malienne sous les couleurs de l’Adéma, ce dernier a obtenu 9,6% des suffrages exprimés. Cette troisième position, derrière Ibrahim Boubacar Keïta du Rassemblement pour le Mali (RPM), arrivé en tête avec 39,2% des voix, et Soumaïla Cissé de l’Union pour la République et la démocratie (URD), qui en a obtenu 19,4%, fait de Dramane Dembélé un faiseur de rois.

Les partisans de Dembélé se comptent

Mais Dramane Dembélé a appelé, samedi, à voter pour Ibrahim Boubacar Keïta, alors que son parti, l’Adéma, appelle à respecter les engagements pris avant la présidentielle au sein du FDR, et donc à voter pour Soumaïla Cissé.

La crise s’installe donc à l’intérieur du parti. Certains cadres annoncent qu’il faut suspendre Dramane Dembélé des activités internes de l’Adéma. Quant à ses partisans, si leur nombre n’est pour le moment pas connu, certains d’entre eux, interrogés par RFI, persistent et signent : ils suivront les consignes de vote données par leur candidat.

En attendant, la première formation politique du Mali en nombre de députés s’enfonce dans la crise. On devrait rapidement connaître les rapports de force.


Dépêche

Dimanche 4 Août 2013 - 15:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter