Présidentielle ivoirienne: L'ex-PM Banny affirme qu'il "reste candidat pour faire changer les conditions" d'organisation du scrutin

L’ex-Premier ministre ivoirien Charles Konan Banny a affirmé mercredi à Abidjan qu’il "reste candidat" à la présidentielle d’octobre "pour faire changer les conditions" d’organisation du scrutin qui "ne sont pas justes et équitables", après le retrait de deux personnalités, lors de la présentation officielle de son projet de société.



"Je reste candidat pour faire changer les conditions", a expliqué M.Banny, qui se dit "optimiste, attaché à la paix (et) la pluralité".

 

"Les conditions (de l'élection) ne sont pas justes et équitables, je reste dans le système pour le démontrer", a-t-il insisté, ajoutant que "bientôt nous allons apporter les preuves" car "les derniers mots n’ont pas encore été dits".

 

Lundi, l’ex-diplomate Amara Essy, un allié de la Coalition nationale pour le changement (CNC), principale plateforme de l’opposition dont Charles Konan Banny est le candidat, a annoncé le retrait de sa candidature après la suspension sa participation à ce scrutin, pour exiger une élection "transparente".   

 

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Mamadou Koulibaly, leader de Liberté et démocratie pour la république (LIDER), membre de la CNC a également annoncé vendredi le retrait de sa candidature, dénonçant "des élections truquées".

 

Pour M. Banny, M.Essy "a raison" de se retirer " parce que "les conditions que nous dénonçons n'ont pas changé". 

 

La CNC a déjà menacé de ne pas participer à l’élection du 25 octobre, exigeant "la mise en place d’une Commission électorale indépendante (CEI, chargée d’organiser le scrutin) équilibrée", jugée "déséquilibrée" au profit de l'actuel président Alassane Ouattara, candidat à sa succession, "l’établissement d’une liste électorale et l’adoption d’un code électoral consensuel".

Source : Alerte Info



Jeudi 15 Octobre 2015 - 11:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter