Présidentielle ivoirienne: "L'ombre de Gbagbo plane" sur le scrutin selon son parti

Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’Guessan, candidat à la présidentielle d’octobre a estimé vendredi que "l’ombre" de l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo, incarcéré à La Haye "plane" sur le scrutin, ajoutant qu’il revenait au gouvernement d’"organiser (son) retour en Côte d’Ivoire", à la télévision nationale



"L’ombre de (M.) Gbagbo plane sur cette élection (et elle) planera tant qu’il sera à la CPI (Cour pénale internationale)" où il est incarcéré depuis novembre 2011, a affirmé M. Affi.

 

Le leader de l’ex-parti au pouvoir qui promet de libérer l’ex-président par "tous les mécanismes" de l’Etat s’il est élu a souligné que "c’est le gouvernement qui peut organiser" son retour en Côte d’Ivoire.

 

M. Gbagbo, 69 ans, est soupçonné de crimes contre l'humanité commis pendant les violences postélectorales de novembre 2010 à avril 2011 en Côte d’Ivoire qui ont fait officiellement près de 3.000 morts.

 

"Je ne crois pas" que Laurent Gbagbo qui est en attente de l’ouverture de son procès le 10 novembre "soit condamné d’autant plus que la CPI" a indiqué "qu’il n’y avait pas de charges suffisantes contre lui", a justifié Pascal Affi N’Guesan pour qui l’ex-président est détenu à La Haye "pour des raisons politiques".

 

"Ce n’est pas en emprisonnant les vaincus que la Côte d’Ivoire retrouvera la paix", selon M. Affi qui dit attendre "l’autorisation de la CPI" pour rendre visite à M.Gbagbo.

Source : Alerte Info



Samedi 17 Octobre 2015 - 11:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter