Prison de Thiès: une nouvelle cellule en construction pour les 3 présumés "Djihadistes" de Guédiawaye

Placées sous mandat de dépôt à la prison centrale de Thiès, les trois dames présumées Djihadistes arrêtées à Guédiawaye seront bientôt isolées des autres détenus. Une nouvelle cellule est en construction pour les accueillir.



Une série de mesures conservatoires ont été récemment prises par les autorités étatiques pour mettre en "quarantaine" les trois présumées Djihadistes arrêtées à Guédiawaye dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Transférées à la Maison d'Arrêt et de Correction (MAC) de Thiès, Amy Sall, 27 ans, ménagère, Coumba Niang, 31 ans, enseignante arabisante, Marième Sow, 42 ans, avaient dans un premier temps été admises au quartier des femmes où séjournent une centaine de détenues. Seulement pour des raisons de sécurité et au regard des charges retenues contre elles, les autorités ont pris des mesures restrictives destinées à les mettre en "quarantaine", sert "l'Observateur". 

Concrètement, l'autorité a entamé des travaux de construction d'une nouvelle cellule devant les abriter. Celle cellule qui sera exclusivement réservée aux trois femmes, sera contiguë au quartier des femmes.  


Jeudi 26 Novembre 2015 - 08:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter