Prix du kg de l’arachide à 165 francs : les paysans vont battre le macadam

Agriculteurs et producteurs vont mettre les pieds dans le plat. La fédération des associations paysannes a réagi violemment après l’annonce du prix de l’arachide au kilogramme. Elle a estimé que «le gouvernement n’a aucune considération pour le monde rural». A Kaolack (200 km), les paysans ont décidé de battre le macadam pour exprimer leur courroux.



Les paysans vont marcher pour l'augmentation du prix de l'arachide
Les paysans vont marcher pour l'augmentation du prix de l'arachide
Le président du CCPA (Cadre de Concertation des Producteurs d’Arachide) Ibrahima Niasse a expliqué sur un ton ferme que « les producteurs ne sont pas contents de ce prix. Qu’ils ont été obligés de se plier face à la décision de l’Etat, et c’est décourageant parce qu’il y a toujours eu des subventions pour les producteurs ».
Ce qui a le plus outré les associations paysannes, c’est la non subvention du prix et le démarrage tardif c'est-à-dire à un jour de l’Aïd El fitr (Tabaski) qui est une importante fête pour la communauté musulmane Sénégalaise.
Le souhait des agriculteurs Sénégalais c’était de vendre le kilogramme de l’arachide à 300 francs. Dès la fin de l’hivernage, ils avaient annoncé cela dans la presse. Ils ont donné comme explication l’inflation galopante au Sénégal et dans le monde et surtout le fait la vie est de plus en plus dure avec la cherté des produits de consommation courante.
Pour rappel, le prix du kilogramme de l’arachide a été fixé à 165f CFA par le CNIA (Conseil Interprofessionnel de l’Arachide). L’annonce a été faite lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le samedi 29 novembre dernier au siège dudit conseil sis à Sacré-cœur.
La Sunéor prévoit d'acheter entre 170.000 et 200.000 tonnes. Cela contre70.000 tonnes pour la NOVASEN et 30.000 tonnes pour le complexe agro-industriel de Touba. L'ouverture de la campagne de commercialisation est prévue le 8 décembre prochain à 24h de la tabaski (l’Aïd El fitr).


Mardi 2 Décembre 2008 - 11:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter