Protocole de Rebeuss : «Idrissa Seck s’était engagé à payer 21 milliards de Cfa», Me Ousmane Séye

L’affaire était depuis quelques temps agitée par ses détracteurs et c’est Maitre Ousmane Séye avocat et membre de Benno Bokk Yakaar qui a vendu la mèche aujourd’hui sur les ondes de la Rfm en affirmant l'existence du protocole de Rebeuss, du nom de ce célèbre prison. Un protocole qui a impliqué le cabinet de la notaire Me Nafissatou Diop, qui a entre temps rejoint l'Alliance pour la République.



Protocole de Rebeuss : «Idrissa Seck s’était engagé à payer 21 milliards de Cfa», Me Ousmane Séye
A en, croire la robe noire Me Sèye, le protocole de Rebeuss existe bel et bien « L’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, s’était engagé à payer 21 milliards de nos francs », a révélé Me Ousmane Séye invité ce dimanche de l’émission Grand Jury sur la Rfm.

Me Ousmane Sèye d’ajouter « il m’avait désigné son avocat, ainsi que sa Notaire d’alors Me Nafissatou Diop Cissé, c’est comme ça qu’il y a eu des contacts ». Même si, précise Me Ousmane Sèye, il n’a jamais rencontré le Président du parti Rewmi.
 
Selon Me Sèye, « J’ai été mandaté pour défendre les intérêts civils de l’Etat. Cela a abouti à cette lettre manuscrite écrite par Idrissa Seck et déposée au Cabinet de Me Pape Sambaré Diop », persiste et signe Me Sèye.

Toutefois, dit l’avocat, « je ne sais pas si Monsieur Seck a versé l’argent en question, car je n’ai pas été mandaté pour recouvrer l’argent ». C’est dire qu’avec cette sortie de Me Seye a remué le couteau dans la plaie de Idrissa Seck.

Pour rappel, l’affaire des Chantiers de Thiès avait abouti à l’arrestation de l’ex-maire de Thiès à l’époque et à son séjour carcéral de six mois à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, qui a fini de donner son nom à  ce protocole.

Khadim FALL

Dimanche 10 Juillet 2016 - 12:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter