Quand Aïda Mbodj encense Amadou BA

Pas sûr que le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) va apprécier. Aïda Mbodj encense le président Sall et son gouvernement. « Yeena gui doxal », lance la responsable libérale en wolof, langue nationale qui traduit donne : « Vous êtes sur la bonne voie ».



Très virulente à encontre du régime Sall en place, Aïda Mbodj est revenue à de meilleurs sentiments. La présidente du conseil départemental de Bambey a même eu droit à un standing ovation à l'Assemblée nationale de la part des députés de la mouvance présidentielle. La responsable libérale a décerné un satisfecit au ministre de l'Economie, des Finances et du Plan, Amadou BA, face aux députés hier, vendredi pour les besoins du vote de la deuxième loi des finances rectificatives. 


En effet, félicitant le ministre, Aïda Mbodj de saluer la baisse des prix des produits des hydrocarbures en magnifiant le travail, la compétence et la connaissance du pays d'Amadou BA: "Yeena ngi doxal" (Vous êtes sur la bonne voie". Avis que ne partage pas son camarade de parti, Modou Diagne Fada non moins président du Groupe parlementaire des libéraux et démocrates. Pour ce dernier dans "l'As", le vote de la seconde loi de finances rectificatives n'a servi qu'à justifier le dossier Arcelor Mittal. Les Sénégalais resteront toujours sur leur faim tant qu'ils ne comprendront pas pourquoi on a interrompu la procédure d'arbitrage pour un accord à l'amiable alors que le Sénégal pouvait avoir 2500 milliards de F CFA, cogne le responsable libéral. 


A propos du fumeux dossier Arcelor Mittal, Amadou BA de préciser qu'ils ont accepté une transaction de 150 millions de dollars soit 75 milliards pour la mise en oeuvre du PSE (Plan Sénégal Emergent). Aussi, douze (12) mois de salaires du personnel du Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (SAES) sont sécurisés, 3,3 milliards sont injectés pour l'apurement des dettes des hôpitaux. 


Samedi 27 Décembre 2014 - 12:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter