RCA: l'ONU peaufine la mise en place de la Minusca

L’ONU veut un déploiement massif et rapide des casques bleus la Minusca en Centrafrique. Les casques bleus doivent prendre le relais des soldats africains de la Misca le 15 septembre prochain.



Des casques bleus de la Monusco, sur le lac Kivu, en RDC. Photo MONUSCO/Sylvain Liechti
Des casques bleus de la Monusco, sur le lac Kivu, en RDC. Photo MONUSCO/Sylvain Liechti

L’ONU promet que le nombre de casques bleus déployés au 15 septembre en Centrafrique sera « significatif ». L’objectif est d’apporter un sérieux renfort aux quelque 6000 soldats africains de la Misca qui seront tous passés sous casques bleus.

Seule exception : le contingent guinéen qui a été jugé mal préparé et mal équipé. Le Maroc, le Bangladesh et le Pakistan ont promis trois bataillons, soit 2 500 hommes, auxquels viendront s’ajouter 1 800 policiers du Sénégal et du Rwanda. La Minusca cherche encore les hélicoptères dont elle aura besoin.

Les casques bleus auront pour consigne d’être « très mobiles » et de se déployer sur tout le territoire et pas seulement à Bangui. « Il ne suffira pas de tenir des check-points, prévient un diplomate. Il faudra patrouiller, se montrer et assurer une présence sur le terrain. » En accord avec le gouvernement de Bangui, la Minusca pourra également prendre des mesures exceptionnelles : imposer un couvre-feu ou procéder à des arrestations.

Source : Rfi.fr
 



Jeudi 17 Juillet 2014 - 13:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter