RDC: Moise Katumbi visé par une enquête

Le ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, a annoncé mercredi l'ouverture d'une enquête sur "le recrutement de mercenaires" étrangers, dont des Américains liés à Moïse Katumbi.



Le ministre Alexis Thambwe Mwamba a dit avoir donné injonction au Procureur général de la République d'ouvrir un dossier judiciaire dans l'ex-province du Katanga.

Le chef du département de la Justice de la République Démocratique du Congo a affirmé qu'il avait des "preuves documentées" que plusieurs anciens militaires américains qui se trouvent actuellement au Katanga sont au service de M. Katumbi

Il a expliqué qu'il existe "un réseau avec une société basée en Virginie aux États-Unis" qui assure le recrutement des "mercenaires" spécialisés dans "la formation, le maniement des armes, comme agents de sécurité, ou gardes du corps".

"Manifestement, par rapport aux échéances à venir, il y a probablement une démarche qui se prépare", a affirmé le ministre de la Justice, citant les noms de plusieurs ex-militaires américains et d'au moins deux ex-militaires sud-africains ayant séjourné à Lubumbashi dans des résidences appartenant à M. Katumbi", a révélé M. Mwaba

Ajoutant que six cent cinquante-huit américains sont rentrés récemment au Katanga, fief de l'opposant et président du Tout Puissant Mazembe, le club de football local.

Moïse Katumbi avait déjà accusé vendredi le pouvoir congolais de chercher à lui "nuire", dénonçant des "allégations mensongères".

Jeudi dernier, Télé 50, une chaîne congolaise jugée proche du pouvoir de Kinshasa avait fait état de l'existence de "camps d'entraînements" dans cette région.

L'opposition accuse le président Joseph Kabila, au pouvoir depuis 15 ans de manoeuvre pour se maintenir au pouvoir au-delà du terme de son mandat en décembre.

Source: BBC Afrique 



Jeudi 5 Mai 2016 - 07:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter