RDC: l'Union européenne encourage le dialogue entre le pouvoir et l'opposition

En RDC, le dialogue entre le gouvernement et l'opposition, en vue de préparer les élections a débuté, mardi 23 août, dans un climat de haute tension politique. L'Union européenne s'est déclarée favorable à la bonne tenue des discussions.



Les représentants de plusieurs partis d'oppositions ont refusé de participer aux premières réunions dans les conditions actuelles. Le MLC, le G7 ou encore l'UDPS demandent au préalable la libération des prisonniers d'opinion, comme annoncé le 19 août par le gouvernement ainsi que la récusation d'Edem Kodjo comme facilitateur du dialogue.
 
L'ex-Premier ministre togolais a été désigné facilitateur mais est jugé trop proche du président Joseph Kabila par l'opposition. L'Union européenne a publié une déclaration, mercredi 24 août, pour plaider en faveur « d'un dialogue politique inclusif afin d'aboutir à un consensus sur l'organisation d'un processus électoral ».


Source: Rfi.fr


Jeudi 25 Août 2016 - 07:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter