RDC : l'armée ouvre une enquête

En République démocratique du Congo, l'armée gouvernementale a ouvert une enquête sur les circonstances de la mort de Paul Sadala alias 'Morgan'. Le chef milicien dans le district de l'Ituri est mort le mois dernier alors qu'il venait de déclarer son intention de rejoindre l'armée gouvernementale.



Les circonstances de la mort de Paul Sadala restent troubles
Les circonstances de la mort de Paul Sadala restent troubles

Un rapport attribué à des médecins des forces armées de la RDC fait état de 'blessures profondes causées par un objet tranchant sur le corps de la victime'.

Joint au téléphone, le porte-parole du gouvernement Lambert Mende a refusé de se prononcer alors que les conclusions de l'enquête n'ont pas encore été présentées à la hiérarchie de la justice militaire.Des sources à Bunia indiquent que le commandant opérationnel dans le district de l'Ituri figure parmi les personnes qui ont été longuement entendues par la commission d'enquête.

M. Mende avait auparavant soutenu la thèse d'une fusillade provoquée par les hommes de Paul Sadala qui cherchaient à s'évader.

Paula Sadala alias 'Morgane', à la tête d'une milice composée une centaine d'individus, opérait dans la région de l'Ituri dans le nord-est du pays.

Source : BBC Afrique
 



Mercredi 21 Mai 2014 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter