RDC: les églises prêchent contre la modification de la Constitution

L'Eglise catholique a vulgarisé ce dimanche le message de la Conférence épiscopale nationale du 14 septembre lancé depuis le Vatican. Dans toutes les paroisses, les officiants ont livré le contenu du message aux fidèles intitulé « Sauvons la Nation » et dans lequel la CENCO qualifie toute tentative de modification de la Constitution, qui garantit l'alternance, de « voie sans issue ». Une prise de position qui a irrité le gouvernement.



L'Eglise catholique a vulgarisé le message de la Conférence épiscopale nationale congolaise « Sauvons la Nation ». Patrick CASTAGNAS/Gamma-Rapho via Getty Images
L'Eglise catholique a vulgarisé le message de la Conférence épiscopale nationale congolaise « Sauvons la Nation ». Patrick CASTAGNAS/Gamma-Rapho via Getty Images

Les fidèles étaient nombreux, dimanche, dans les différentes paroisses pour écouter les messages des évêques « Sauvons la nation ». Cet appel est à la base d’une polémique entre la Conférence épiscopale nationale et le gouvernement, et a été lu au cours des cultes.

« Les évêques n’ont pas tort, ils ont raison, les évêques sont des citoyens congolais comme les membres du gouvernement. La situation politique les intéresse au même titre qu’elle intéresse les membres du gouvernement. C’est la dictature qui vient de s’installer », estime un paroissien.

D’autres affirment être au courant de certaines stratégies : « Nous voulons dénoncer la machination que la majorité est en train de monter et de séduire l’opposition en leur proposant les postes de vice-président pour obtenir la révision constitutionnelle ».

Depuis cette bisbille entre la CENCO et le gouvernement, la chanson « Nakomitunaka » est remise sur la deuxième chaîne de la télévision nationale. Dans cette œuvre, l’auteur s’interroge : « Pourquoi Dieu, Jésus-Christ, les saints sont-ils toujours représentés par des personnages blancs ? D’où vient donc le noir ? » Un message directement destiné au Vatican.

 

Rfi.fr

Lundi 22 Septembre 2014 - 17:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter