RDC: un dialogue politique qui se fait attendre

En RDC, le Rassemblement des forces acquises au changement vient de reporter son conclave à la semaine prochaine. Après avoir décidé d’ignorer purement et simplement le dialogue facilité par Edem Kodjo, l’opposition, autour d’Etienne Tshisekedi et de Moïse Katumbi veut ainsi préparer un autre dialogue, un dialogue qu’elle espère inclusif.



Les efforts de médiation déployés par la communauté internationale et la Cenco pour obtenir un dialogue national inclusif n’ont rien changé à la situation. Au contraire, l’opposition, autour d’Etienne Tshisekedi et de Moïse Katumbi s’est radicalisée. Selon le Rassemblement des forces acquises au changement, la majorité présidentielle ne manifeste aucune volonté de décrispation politique.

« Les prisonniers ou détenus politiques ne sont pas libérés, plusieurs médias de l’opposition sont toujours interdits, les poursuites judiciaires contre l’ex-gouverneur Moïse Katumbi n’ont pas été abandonnées », a expliqué un leader du G7 pour qui les événements des 19 et 20 septembre ne trompent pas sur la volonté réelle du gouvernement d’imposer sa loi.

Le Rassemblement a ainsi décidé d’ignorer totalement le dialogue qui est facilité par Edem Kodjo. Et il entend se réunir en conclave en attendant ce que ses membres qualifient de « véritable » dialogue. Initialement prévu pour ce weekend, ce conclave a finalement été reporté à la semaine prochaine.

Source: Rfi.fr



Samedi 1 Octobre 2016 - 10:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter