Rebeuss: les grévistes réclament la présence physique du Chef de l’Etat, Macky Sall



Les détenus de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss, ont décrété ce jeudi, une grève de la faim de trois (3) jours. Ce, pour protester contre leurs mauvaises conditions de détention et exiger leur jugement.

En vue de faire revenir les grévistes à de meilleurs sentiments, le Directeur de l’Administration Pénitentiaire (DAP), le Colonel Daouda Diop a dépêché des émissaires qui se sont entretenu avec les chefs de chambres.

Il ressort que les grévistes ne demandent ni plus ni moins que la présence physique du Chef de l’Etat car ils en ont plus qu’assez des promesses du ministre de la Justice, sert «Enquête».

Les prisonniers ont expliqué les raisons de leur mouvement par les mauvaises conditions de détention caractérisées par le surpeuplement des cellules et la mauvaise qualité de la nourriture entre autres.
Les pensionnaires de Rebeuss exigent aussi la tenue régulière de sessions de chambres criminelles afin qu’ils puissent être jugés dans des délais raisonnables. En plus, du retour de leurs trois (3) codétenus (Ibou Ndao, Amadou SY et Baye Diallo) transférés à la prison de Thiès.
 
Après avoir écouté les détenus, les émissaires du Colonel Daouda Diop, ont promis de transmettre les doléances à qui de droit. Toutefois, ils ont fait comprendre aux pensionnaires que la question de leur jugement  n’incombe pas à la DAP mais au Parquet. 


Samedi 17 Septembre 2016 - 11:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter