Rebondissement dans l’affaire Habré: les CAE saisies d'une plainte contre le président Idriss Déby



A quelques jours de la reprise, ce 7 septembre du procès de Hissein Habré, un nouveau rebondissement est survenu. L’actuel président Tchadien fait l’objet d’une plainte. Des victimes Tchadiennes établies à l’étranger ont commis Me Mbaye Jacques Ndiaye pour ester en justice l’ancien Chef d’Etat-Major des Armées du président Habré. Dans la plainte déposée hier après-midi au greffe des Chambres Africaines Extraordinaires (CAE), les crimes de torture, génocide et guerre contre l’humanité sont visés. Outre Idriss Déby, sept (7) autres responsables de l’appareil d’Etat sont visés.

 
Les plaignants ont déposé plainte contre Déby et Cie car ils estiment qu’Habré n’est pas le seul auteur des massacres et autres exactions commis dans leur pays, le Tchad du 7 juin 1982 au 1er décembre 1990. Les plaignants souligne « Enquête », veulent ainsi démonter l’argument qui a été toujours brandi par les CAE et selon lequel, si Déby n’est pas inquiété, c’est parce qu’il n’existe pas de plaintes contre lui. 


Jeudi 3 Septembre 2015 - 09:06



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter