Rebondissement dans l’affaire des Panneaux publicitaires : Barthélémy Dias et Cie répliquent

Un rebondissement de taille vient d’intervenir dans le bras de fer judiciaire entre Barthélémy et les propriétaires des panneaux publicitaires. Le maire de Sacré-Cœur et ses amis ont décidé de servir une citation directe à Bougane Guèye Dany et Cie qu’ils accusent d’avoir tenu des propos malveillants à leur endroit. Des procédures croisées qui annoncent des débats houleux devant le juge correctionnel.



Barthélémy Dias et Cie ont décidé d’assigner devant le juge Bougane Guèye Dany et les propriétaires des 21 autres régies publicitaires à qui ils reprochent d’avoir tenu des propos injurieux à leur endroit. Le député-maire de Mermoz Sacré-Cœur et ses collaborateurs estiment que les régies publicitaires les ont traités de tous les noms d’oiseaux dans la citation directe qu’ils leur ont servie. Il s’agit ainsi de poursuites croisées entre les deux parties. Pour la procédure intentée par le patron de l’agence Dak’Cor et Cie, le juge a renvoyé les parties au 1er décembre prochain. Il est donc probable que le Tribunal procède à une jonction des deux dossiers.
 
Selon nos confrères de « L’As », Bougane Guèye Dany et Cie ont attaqué Barthélémy Dias et ses collaborateurs sur deux fronts. Car, en plus de la citation directe qui est pendante devant le juge correctionnel, le patron des média et les propriétaires des 21 autres régies publicitaires se sont  engouffrés également dans le dossier d’instruction géré par le juge du deuxième cabinet. En effet, ils ont déposé une plainte avec constitution de partie civile devant le magistrat instructeur. Une affaire toujours en cours devant le juge Samba Sall.
 
La bataille risque d’être âpre devant le juge correctionnel suite à la réplique du maire de Mermoz et Cie à travers l’assignation. 


Samedi 3 Octobre 2015 - 09:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter