Reculade de l'Ipres : Les retraités gagnent leur duel

Les mesures qui avaient irrité les retraités jusqu’à ce que ces derniers tentent de marcher sur le Palais ont finalement été suspendues. C’est le directeur général de l’Ipres, Mamadou Sy Mbengue, lui-même qui l’a annoncé à l’issue de leur rencontre.



 «Il ne s’agit pas d’abandonner la mensualisation parce que c’est pour le bien des retraités, mais juste pour que, dans le cadre de cette situation que nous vivons, que nous puissions permettre de lever les contraintes auxquelles sont confrontées les retraités». Ces propos sont de Mamadou Sy Mbengue pour expliquer le retrait des mesures qui avaient irrité ce matin les retraités.

Mais finalement, tout est rentré dans l’ordre, explique Mr Sy à l’issu de leur face-à-face : «Aujourd’hui nous avons reçu les retraités. Ils nous ont fait comprendre que des mesures d’accompagnement qui devaient être prises avant la mise en œuvre effective. Et que cela, ne relevait pas de l’Ipres, mais principalement de nos partenaires avec qui nous travaillons et plus particulièrement les banques».

Le Directeur de l’Ipres qui se dit en phase avec eux précise les raisons de sa reculade : «
Ces mesures n’ont pas été suivies et il était nécessaire, pour permettre aux retraités de vivre décemment, qu’on puisse peaufiner la stratégie, qu’on puisse voir avec nos partenaires la circulaire qu’on leur avait  envoyé pour calibrer le remboursement des prêts qui sont effectués soient calés sur le mois. Nous-mêmes nous sommes rendu compte, preuves à l’appui que tel n’a pas été le cas et nous avons jugé effectivement qu’il fallait pour cette fois-ci payer le complément pour être carrément au bimestre et dans les semaines à venir, le Président du Conseil d’administration va réunir le conseil pour voir avec eux les modalités de mise en œuvre».
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 14 Décembre 2015 - 15:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter