Refus du maire de Ziguinchor de céder son poste de député à Aliou Dia: Pape Diop tire sur Baldé

Le « procédé utilisé par Abdoulaye Baldé est inélégant. Le débat devait être posé à l’interne ». La critique est de Moussa Diakhaté, porte-parole de Pape Diop, par ailleurs « chargé de communication de la coalition Bokk Gis Gis ». En point de presse hier, mercredi 25 juillet, dans les locaux de Bokk Gis Gis, le porte-parole de Pape réagissait à la sortie médiatique du maire de Ziguinchor qui refuse de céder sa place sur la liste des députés de Bokk Gis Gis à Aliou Dia. Il parle alors de violation du pacte d’honneur par Abdoulaye Baldé. Rappelons que le maire de Ziguinchor a été interpellé avant-hier par la presse au sujet de la démission de la liste des députés de Bokk Gis Gis de Pape Diop et de Mamadou Seck et de son refus de se désister au profit d’Aliou Dia, préférant ainsi siéger à l’Assemblée nationale.



Refus du maire de Ziguinchor de céder son poste de député à Aliou Dia: Pape Diop tire sur Baldé
Le camp de Pape Diop qualifie la sortie du maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé de « procédé inélégant ». Ce dernier a refusé de céder son poste de député, après le désistement de Pape Diop et de Mamadou Seck, au profit du député sortant, Aliou Dia. Pour Moussa Diakhaté, porte-parole de Pape Diop et membre et « chargé de communication de Bokk Gis Gis », qui l’a déclaré hier, au cours d’un point de presse qu’il a animé dans les locaux de ladite coalition, « le débat devrait être posé à l’interne, plutôt que dans les médias ». Et « d’inviter Abdoulaye Baldé à plus d’égard et de considération ».

Le porte-parole de Pape Diop de soutenir que la décision selon laquelle Abdoulaye Baldé devait céder sa place à Aliou Dia , est une volonté commune des leaders de Bokk Gis Gis et non celle de Pape Diop. « Je suis là pour recadrer et préciser un certain nombre de choses au sujet des démissions de Pape Diop et de Mamadou Seck et du refus d’Abdoulaye Baldé de suivre cette voie. C’est une décision des leaders de Bokk Gis Gis de se soumettre au pacte d’honneur en se retirant, après les élections, de la liste pour permettre aux autres de bénéficier de la même expérience, puisqu’ils ont eu à occuper de hautes responsabilités », souligne Moussa Diakhaté.

Si l’on en croit le « chargé de communication de Bokk Gis Gis », « Abdoulaye Baldé a été invité trois fois à une rencontre avec les autres leaders de la coalition, mais il n’a pas répondu présent, préférant envoyer Khady Diédhiou. Mieux, son téléphone était inaccessible ». Et d’ajouter : «Cette attitude prouve qu’Abdoulaye Baldé a quitté depuis longtemps la coalition Bokk Gis Gis. Qu’il ne tire pas sur Bokk Gis Gis pour trouver des excuses à son rapprochement avec l’Apr », dit-il.

Le porte-parole de Pape Diop, de rapporter qu’il existe un contrat de législature auquel tous les leaders de Bokk Gis Gis ont souscrit. « Des hommes de valeur comme Pape Diop et Mamadou Seck ont respecté ce contrat de législature en se retirant de la liste des députés de Bok Gis Gis, en faisant de la place aux autres », déclare Moussa Diakhaté. Le « chargé de communication de Bokk Gis Gis » d’ironiser : « On parle jusque-là de biens mal acquis, mais à partir d’aujourd’hui on doit parler de poste de député mal acquis ». Et de soutenir « qu’Abdoulaye Baldé n’a obtenu, dans la toute la région de Ziguinchor, que  19.000.081 voix qui représentent presque la moitié du coefficient électoral. Ce qui ne lui permet pas d’avoir un député.  Pourtant, Baldé avait juré de rafler les cinq postes de député de la région de Ziguinchor », fait-il remarquer.  

Le porte-parole de Pape Diop de révéler qu’il y a eu des bisbilles au cours des investitures sur les listes de Bokk Gis Gis. Si l’on en croit Moussa Diakhaté, « la cinquième place sur la liste nationale était réservée à Aliou Dia. Ce qui a amené des tiraillements. Mais Aliou Dia a fait preuve de grandeur en acceptant de se mettre à la neuvième place. Bokk Gis Gis a une dette morale envers Aliou Dia qui a parrainé la coalition et a donné les 20 millions  F Cfa de caution ».
Par ailleurs, Moussa Diakhaté soutient que « c’est Abdou Fall qui a recommandé le maire de Ziguinchor aux leaders de Bokk Gis Gis et qui ont accepté ».
 
Source : Sudonline


Jeudi 26 Juillet 2012 - 12:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter