Regain de violence en Côte d'Ivoire: la FSF pense à "demander la délocalisation de la rencontre’’.

Le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) s'est exprimé. Le président de la FSF et des médias locaux inquiets de la situation sécuritaire à Abidjan, lieu du prochain match Côte d’Ivoire-Sénégal, ont évoqué le regain de violence dans la capitale économique ivoirienne qui pourrait amener la partie sénégalaise à demander la délocalisation du match.



Regain de violence en Côte d'Ivoire: la FSF pense à "demander la délocalisation de la rencontre’’.
Dans un entretien avec des médias, Me Augustin Senghor a laissé entendre que si la situation persistait, la Fédération sénégalaise de football ‘’pourrait demander la délocalisation de la rencontre’’.

‘’La Confédération africaine de football (CAF) elle-même ne laissera pas faire’’, a indiqué Me Senghor.

Depuis plusieurs jours, on assiste à une recrudescence de la violence à Abidjan et, après les tueries dans les camps militaires, des sièges d’une formation politique, le FPI (l’ancien parti au pouvoir) et le siège d’un journal présenté comme proche de l’ancien parti présidentiel ont été saccagés le week-end dernier.

Les Eléphants joueront contre le Sénégal le samedi 8 septembre prochain en match aller des éliminatoires de la CAN 2013.
 
 
Avec StarAfrica


Mercredi 22 Août 2012 - 13:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter