Report des élections locales : Jean Paul Dias ne lâche pas prise



Report des élections locales : Jean Paul Dias ne lâche pas prise

Malgré le niet de la coalition Benno Bokk Yaakaar qui refuse d’adhérer à sa proposition en exigeant le respect du calendrier républicain, Jean Paul Dias ne varie pas dans sa position pour le report des élections locales prévues en mars 2014. A l’issue d’une réunion de leur secrétariat national tenue ce jeudi, le leader du Bloc des Centristes Gaïndé (BCG) convaincu de la pertinence de sa suggestion, a réitéré son engagement. « Aucun décret ne saurait figer la date car pour les Sénatoriales de 2012, la date avait été fixée par décret puis renvoyée sine die alors que constitutionnellement, le Sénat n’avait pas encore été supprimé », rappelle M. Dias qui prend l’exemple de  la pacification de l’espace politique assez tendu entre acteurs politiques pour expliquer que ce report permettra au Gouvernement de prioriser la satisfaction de la demande sociale.
 
Le responsable de la coalition Benno Bokk Yaakaar n’a toutefois pas manqué de répondre à ses détracteurs. « Au lieu de cogiter et de débattre, certains anonymes se sont permis de verser dans la calomnie et l’injure gratuite contre un homme connu pour s’être sacrifié pour la liberté et le progrès de la démocratie au Sénégal », tonne-t-il dans les colonnes du journal « L’observateur ».
 
Le ministre de l’Intérieur, le général Pathé Seck a annoncé la date du 16 mars 2014 pour la tenue des élections locales.


Vendredi 1 Mars 2013 - 10:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter