Retour du 23 avril : Wade-père va renouer avec les marches bleues avant le meeting sur le Boulevard Général De Gaulle


Le plan de guerre du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) à la date du 23 avril est connu. Il s’agit de ressuscité les fameuses marches bleues avec le retour de Wade qui tiendra un meeting au Boulevard Général De Gaulle. Une demande d’autorisation est sur la table de l’autorité au moment où Wade a lancé une opération à l’endroit des familles religieuses. D’où coup, le coordonnateur Oumar Sarr et Cheikh Tidiane SY étaient en mission à Touba, Tivaoune, chez la famille omarienne, …Le 24 avril, le père du célèbre détenu de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss se rendra à Touba pour y rencontrer le khalife général des mourides, Serigne Cheikh Maty Leye. Pour le PDS, il s’agit auparavant pour le PDS, le 23 avril de battre le record de la mobilisation de 1999 lorsque le prédécesseur de Macky Sall revenait au bercail sous Diouf pour remporter la présidentielle de 2000. Les libéraux ne voient pas pourquoi les autorités vont interdire la manifestation



Retour du 23 avril : Wade-père va renouer avec les marches bleues avant le meeting sur le Boulevard Général De Gaulle
La réunion du Comité Directeur d’hier du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) a livré tous ses secrets. Il y en avait que pour la date du 23 : le retour du président sortant Wade. Un retour dont le programme s’établit comme suit : marche bleue de l’aéroport au Boulevard Général De Gaulle où se tiendra le fameux meeting annoncé. Président le Comité Directeur en l’absence du coordonnateur Oumar Sarr et Cheikh Tidiane SY en mission à Touba, Tivaoune et chez la famille omarienne dans le cadre d’opération d’envergure lancée pour informer les chefs religieux, Modou Diagne Fada de préciser qu’il s’agit de gagner le pari de la mobilisation, réussi en 1999 lorsque Wade, alors candidat à la présidentielle contre le président Abdou Diouf était revenu au bercail pour être élu troisième président de la République du Sénégal après Léopold Sédar Senghor et Abdou Diouf.


Ainsi donc, le pape du Sopi fera une marche bleue pour rallier le boulevard Général De Gaulle suivi du meeting pour montrer la force de frappe du PDS deux ans après sa chute du pouvoir en 2012. Pour l’heure du côté des libéraux, le mot d’ordre est d’éviter toute infiltration et à ne ménager aucun effort pour la réussite de l’événement. Un mot d’ordre bien perçu du côte de Toussaint Manga et Cie de l’Union des Jeunesses Travaillistes et Libérales (UJTL) sur le pied de guerre. Le lendemain de son arrivée, Me Abdoulaye Wade fera route vers Touba où il s'entretiendra avec Serigne Cheikh Maty Leye, le khalife général des mourides. 

Bien qu'en prison dans le cadre de la traque des biens dits mal acquis, Wade-fils aussi joue sa partition dans mobilisation. Depuis sa cellule, Karim appelle les souteneurs de son père. 


Samedi 19 Avril 2014 - 11:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter