(Revue de presse du jeudi 20 octobre 2016) Des retombées déjà du pétrole !



(Revue de presse du jeudi 20 octobre 2016) Des retombées déjà du pétrole !
Il est beaucoup question de pétrole et de gaz dans la presse du jour. Selon ENQUETE, le Sénégal a exposé hier à ses partenaires les perspectives dans le secteur pétrolier. C’était au cours d’un déjeuner de travail entre le ministre des Affaires Etrangères du Sénégal et ses homologues de l’Union européenne (Ue). Pour Mankeur Ndiaye, l’Ue est en phase avec le Sénégal sur la gestion des dossiers pétroliers. Le délégué de l’Union européenne résidant à Dakar a déclaré dans le journal que « nous sommes convaincus que ces ressources seront utilisées pour toute la société sénégalaise ». Le QUOTIDIEN informe que le pétrole, le fichier électoral et la situation des prisons étaient au cœur de cette rencontre. Et sur tous ces sujets, « le Sénégal rassure l’Union européenne », écrit le journal. Dans la TRIBUNE, la délégation de l’Ue rassure qu’elle tiendra toujours un langage de vérité au gouvernement pour que la transparence soit de rigueur et que les ressources profitent aux populations.

Déjà des retombées de ces ressources. L’AS informe que la découverte du pétrole et du gaz commence à être salutaire pour la Langue de barbarie. D’autant plus que dans le cadre de la Responsabilité Sociale de l’Entreprise (Rse), Kosmos Energy, titulaire de la licence « Saint-Louis Offshore Profond » a levé 100 000 dollars (soit 55 800 000 FCFA) pour améliorer le cadre de vie des populations de Goxu Mbacc, Ndar Toute, Guet-Ndar et Hydrobase.

Dans le domaine des énergies renouvelables, ENQUETE informe que la centrale solaire de Bokhol (département de Dagana) sera réceptionnée ce samedi. Elle va injecter sur le réseau de la Senelec 20 mégawatts d’énergie propre.

LIBERATION parle aussi de l’exploitation des ressources minières mais en rapport avec la justice. Selon le journal, il y a une affaire de blanchiment au cœur du Zircon sénégalais. C’est parce que le représentant de Mdl, société détentrice d’une Convention avec l’Etat du Sénégal pour l’exploitation du Zircon, est cité dans un rapport de la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif). De la signature de Cheikh Faye des chèques de plus de 1,5 milliards de FCFA ont été émis et transmis à des personnes sans lien apparent avec la société. LIBERATION qui soutient que la Police judiciaire a été freinée sous Wade, pense qu’il est temps de remuer ce rapport de la Centif.

La TRIBUNE informe que Barthélémy Dias est jugé ce matin devant la première chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar dans l’affaire dite Ndiaga Diouf abattu par balle en décembre 2011. Dans l’OBS, le maire de Mermoz-Sacré-Cœur soutient qu’il n’a pas tué Ndiaga Diouf et qu’il ne peut pas participer au procès sans les commanditaires du défunt. WALFQUOTIDIEN explique que Barthélémy Dias est jugé pour « coup mortel » qui risque de lui faire une condamnation comprise entre 5 et 10 ans.

SUDQUOTIDIEN parle « de mystère autour d’une institution » relativement aux lenteurs dans l’installation du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct). Selon le journal, après l’élection le 4 septembre dernier des 80 membres, la liste des 70 autres membres qui doivent être nommés par le chef de l’Etat n’est pas toujours connue. Avec cette situation, Macky Sall « alimente » les spéculations, ajoute le journal.

DIRECT INFO soutient que Me Wade réécrit l’histoire politique du Sénégal sous l’angle du renforcement du pouvoir des femmes. Le journal rappelle qu’il a nommé pour la première fois une femme comme Premier ministre en la personne de Mame Madior Boye. Il a instauré la loi sur la parité. Et au-delà de son magistère, il choisit Aïda Mbodji comme Présidente du Groupe parlementaire des « Libéraux et Démocrates ».

Problème foncier à Saint-Louis. Le journal ENQUETE informe que le préfet a constaté lors d’une visite le 11 octobre dernier que des populations sans titre ni autorisation ont effectué des travaux de construction sur une partie de l’assiette du TF n°28/BS appartenant à l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS). Le préfet ordonne ainsi de démolir les constructions et de libérer  sans délai les lieux. Les concernés qui sont dans les villages aux alentours de l’aéroport de Saint-Louis (Bango, Ngallèle, Sinthiane et Khar Yalla) ont constitué un collectif. Face à la presse hier, ils soutiennent qu’ils ne bougeront pas d’un iota.

Terminons avec le POP. A la UNE du journal le tirage au sort pour la CAN « Gabon 2017 » prévue du 14 janvier au 5 février prochain. Le Sénégal se trouve dans la Poule B avec l’Algérie, la Tunisie et le Zimbabwe. Titre du journal, « le Sénégal dans l’enfer maghrébin ».
 
 


Jeudi 20 Octobre 2016 - 09:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter