(Revue de presse du jeudi 22 juin 2017) L’affaire du terroriste de Thiès, un canular…



(Revue de presse du jeudi 22 juin 2017) L’affaire du terroriste de Thiès, un canular…
Des journaux parlent ce matin de l’enquête sur le présumé membre d’un groupe terroriste arrêté à Thiès. Dans le journal ENQUETE, le vieux de 67 ans a soutenu face aux enquêteurs qu’il est membre d’un groupe qui prépare des attaques au Sénégal notamment à Thiès, Dakar et Saint-Louis. Seulement selon le journal, malgré ces aveux troublants, des sources au sein de la plus haute autorité policière parlent d’affabulations. D’ailleurs dans WALFQUOTIDIEN on soutient que c’est un canular et que c’est le vieux A. Ndiaye qui a saisi les autorités pour leur faire savoir qu’il détient des informations relatives à un plan d’attaques terroristes. L’enquête a montré que c’est une histoire montée de toutes pièces. N’empêche selon ENQUETE avec le nouveau code pénal toute personne ayant un quelconque lien avec le terrorisme sera puni par loi même si c’est une blague.

SUDQUOTIDIEN réalise un dossier sur l’emprise des entreprises françaises sur l’économie sénégalaise. L’emprise reprend forme, écrit le journal. Selon SUDQUOTIDIEN, « des hydrocarbures aux banques en passant par les télécommunications, la distribution, les transports aériens, maritimes et logistiques, avec en cerise sur le gâteau le colossal marché de 568 milliards de FCFA du Train Express Régional (TER), l’emprise française sur le marché sénégalais est symptomatique ».

Plusieurs journaux comme LIBERATION, LES ECHOS parlent de la condamnation du Pdg de Wari, Kabirou Mbodji par le juge Yakham Lèye pour abus de biens sociaux et augmentation illégale de capital. LIBERATION informe que c’est la guerre judiciaire entre co-fondateurs du groupe qui franchie ainsi une nouvelle étape.

DAKAR TIMES parle « du double jeu de l’Asecna » sur l’élection du nouveau secrétaire exécutif de l’Union des Gestionnaires d’Aéroports de l’Afrique du Centre et de l’Ouest (Ugaaco) qui a eu lieu samedi dernier au Congo Brazzaville. Selon le journal, à la surprise générale, le candidat du Sénégal n’a pas été élu et que tous les pays voisins du Sénégal ont voté pour notre pays à l’exception du Mali. DAKAR TIMES soutient que certains soupçonnent le représentant du Directeur général de l’Asecna d’avoir organisé un vote sanction contre Dakar. Le journal qui informe que le nouveau secrétaire exécutif est un proche du président burkinabé, termine par dire que  le Sénégal abrite le Siège de l’Ugaaco mais des pays veulent remettre en cause le contenu de l’accord de siège en essayant d’offrir un statut de diplomate au Secrétaire exécutif.

Dans l’affaire du marché Ocass de Touba, le QUOTIDIEN soutient que le Parquet baisse la tension en libérant les personnes interpellées. Toutefois le journal précise que cette liberté provisoire ne les absout pas d’un procès.

En politique, Macky Sall a espoir à la victoire à Dakar d’Amadou Bâ aux prochaines législatives. L’AS qui le dit, explique qu’en dépit du deuil qui frappe son ministre de l’Economie, le chef de l’Etat qui s’est rendu à la maison mortuaire n’a pas manqué de glisser sur le terrain politique en perspectives des législatives du 30 juillet prochain. Il a dit tout l’espoir qu’il fonde sur Amadou Bâ pour détrôner enfin Khalifa Sall.

Pour ce dernier, ses partisans dans la TRIBUNE, sans dire comment jurent que le maire de Dakar qui est un sérieux candidat à la présidentielle de 2019, va battre campagne pour ces législatives.

Pour Moustapha Niasse, DIRECT INFO se demande si ce n’est pas la candidature de trop. Le journal explique que cette candidature dans le département de Nioro constitue un tremplin pour l’occupation du perchoir de l’Assemblée nationale et qu’une défaite signerait sa mort politique.

Toujours pour les législatives, VOX POPULI informe que les hommes de tenue vont voter le même jour que les civils. Le Directeur de la formation  et de la communication à la Direction générale des élections explique que c’est dans un souci de rationalisation. Bernard Casimir Demba Cissé précise que ces agents bénéficieront de la priorité dans les bureaux de vote.

L’OBS informe que c’est la scission au sein des cadres apéristes après une audience au Palais. La cause les 25 millions de FCFA donnés par le chef de l’Etat à une délégation de ces membres de l’Apr conduite par Mor Ngom à l’audience (un million par personne). D’autres cadres dans l’OBS et WALFQUOTIDIEN dénoncent la manière dont Mor Ngom, le coordonnateur intérimaire a choisi les 25 cadres qui ont été à la rencontre.

Dans le SOLEIL, le chef de l’Etat demande au gouvernement de poursuivre les actions concrètes visant le retrait intégral des enfants de la rue, la lutte contre la maltraitance et le travail des enfants de même que les agressions et autres violences à leur encontre. C’était hier en Conseil des ministres.  

Enfin la Korité sera célébrée lundi selon plusieurs journaux qui citent le communiqué de l’Association pour la promotion de l’astronomie (Aspa). L’association prévoit l’apparition de la lune ce samedi mais elle ne sera pas visible à l’œil nu que le lendemain dimanche. Alors la célébration de l’Aid-fitr est prévue pour le lundi 26 juin 2017.
 
 


Jeudi 22 Juin 2017 - 11:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter