PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



(Revue de presse du lundi 18 septembre 2017) Le FCFA est une monnaie strictement africaine et qui si les Africains ne s’y retrouvent plus, il leur appartient de la changer ou d’en revoir le fonctionnement (Christophe Bigot)



(Revue de presse du lundi 18 septembre 2017) Le FCFA est une monnaie strictement africaine et qui si les Africains ne s’y retrouvent plus, il leur appartient de la changer ou d’en revoir le fonctionnement (Christophe Bigot)
L’hommage de la Nation à Djibo Kâ occupe une bonne place dans la presse du jour. Le SOLEIL informe que le président de la République qui a assisté samedi à la levée du corps du président de la Commission nationale du dialogue des territoires a rendu hommage à ce dernier. Macky Sall a demandé à la classe politique de s’inspirer de l’exemple du défunt, un patriote qui a toujours répondu présent à l’appel de la Nation. ENQUETE parle de « l’ultime honneur républicain à Djibo ». Le journal résume ainsi le parcours de l’homme, « administrateur civil de classe exceptionnelle, homme d’Etat incontestable, politicien controversé, Djibo Leyti Kâ a été inhumé ce samedi, après une cérémonie de levée de corps à la dimension de sa stature ». L’AS revient sur son parcours avec les témoignages d’Amadou Barro Diéne, ami et compagnon de Djibo Kâ depuis les années 1969. Diéne parle « d’un homme d’Etat qu’on a jamais entendu dans une histoire d’argent ou de malversation ou des mots de trop ».

WALFQUOTIDIEN met à la UNE, « Wade-Macky : ça sent le deal ». Ce qui conforte le journal dans cette thèse est le silence de Wade sur les questions de l’heure notamment le nouveau gouvernement, la nouvelle assemblée nationale, la libération de Khalifa Sall ou encore la nomination d’Aliou Sall à la Caisse des dépôts et de consignations (Cdc).

Pour le dernier remaniement, DAKARTIMES soutient que le chef de l’Etat Macky Sall a commis la grosse erreur de nommer Me Sidiki Kaba au Ministère des Affaires étrangères alors que ce dernier traîne une mauvaise réputation auprès de certains chefs d’Etat et dans certains pays du fait de ses manquements en tant que président de l’Assemblée des Etats Parties de la Cpi mais aussi de son passage à l’ONDH où il a passé tout son mandat à promouvoir l’homosexualité à travers le monde et à faire des rapports contre des pays africains. Toujours sur le nouveau gouvernement, Cheikh Bamba Dièye dans VOX POPULI trouve que cela démontre que la gestion des urgences et le souci de l’efficacité ne sont pas au cœur des préoccupations du président de la République. A la UNE du journal, il soutient que « la République ne peut pas se résumer à des questions de famille ».

Dans LES ECHOS Birahim Seck du Forum civil parle des mauvais élèves dans la gestion des affaires publiques. Il liste ce qu’il considère comme des scandales qui ont entaché le magistère de Macky Sall : affaire Bictogo, le cas du ministre Moustapha Diop qui avait refusé le contrôle par la Cour des comptes du Fonds de l’Entreprenariat féminin, l’affaire Cheikh Kanté-Necotrans et la dernière nomination d’Aliou Sall. Seck rappelle au chef de l’Etat qu’il s’était engagé à mettre en place « un gouvernement de rupture enraciné dans une gestion sobre et vertueuse ».

L’OBS parle des sociétés françaises qui trônent sur l’aéroport de Diass. Selon le journal, la multinationale française Lagardère travelretail a déjà un contrat d’exclusivité de 10 ans pour la gestion des boutiques du nouvel aéroport, le français Philippe Bohn dirige la compagnie Air Sénégal SA, son compatriote Xavier Mary est le Directeur général de la société de gestion de l’aéroport de Diass. Maintenant l’OBS ajoute que c’est autour du français Parkeon, leader mondial dans la fabrication et la distribution d’horodateurs qui s’agite pour la gestion des parkings de l’aéroport de Diass.

L’Ambassadeur de la France au Sénégal est à la UNE de SUDQUOTIDIEN. Sur le débat autour du FCFA, Christophe Bigot soutient que c’est une monnaie strictement africaine et qui si les Africains ne s’y retrouvent plus, il leur appartient de la changer ou d’en revoir le fonctionnement. Mais il souligne que le FCFA a l’avantage de sa stabilité et donc de permettre de maitriser l’inflation. En tout cas, LIBERATION informe que les mouvements qui militent contre le FCFA  ont emporté la bataille de la mobilisation lors des rassemblements qui se sont tenus ce samedi à Dakar, dans les capitales de la sous-région et à Paris.

Le QUOTIDIEN parle « de la danse macabre du kankourang à Mbour ». C’est parce que la sortie du kankourang qui était l’évènement culturel le plus couru de la ville plonge désormais la population dans la peur. Pour la dernière sortie, le kankourang a asséné plusieurs coups de machettes à un jeune de 17 ans qui a finalement succombé à une hémorragie. En plus, les compagnons du kankourang ont aussi saccagé une clinique.

On reste avec le QUOTIDIEN pour terminer sur l’afrobasket masculin 2017. Les lions sont revenus hier avec le bronze. Gorgui Sy Dieng, meilleur marqueur du Sénégal lors du tournoi est dans le « 5 majeur ». La Tunisie a remporté l’or en dominant le tenant du titre le Nigéria (77-65). Porfirio De Fisac, l’entraineur de l’équipe du Sénégal dit avoir envie de poursuivre l’aventure en vue des éliminatoires du mondial 2019.
 
 


Lundi 18 Septembre 2017 - 11:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter