(Revue de presse du mardi 05 septembre 2017) : Remaniement ! Remaniement ! Remaniement !



(Revue de presse du mardi 05 septembre 2017) : Remaniement ! Remaniement ! Remaniement !
La presse annonce un remaniement pour aujourd’hui. LIBERATION informe que le Premier ministre va rendre sa démission aujourd’hui. Il sera reconduit dans ses fonctions par le président de la République avec qui il était en audience toute la matinée d’hier. Le journal parle aussi de la confirmation et du renforcement du ministère de l’Economie de même le ministère de l’Intérieur visé par l’opposition va rester. LIBERATION parle juste d’au moins trois départs. DIRECT INFO qui avance que le PM va présenter au chef de l’Etat la démission du gouvernement à midi, annonce l’entrée dans la nouvelle équipe d’Abdoulaye Baldé, de Moustapha Guirassy mais aussi du socialiste Alioune Ndoye. VOX POPULI parle de surprises pour un gouvernement très politique en perspective des présidentielles de 2019. L’AS dit la même chose en écrivant que « le cap est fixé à 2019. Macky Sall est en train de concocter sa « task force » en perspective de la prochaine présidentielle ». Sauf donc changement de dernière minute, le TEMOIN soutient que le chef de l’Etat va mettre en place une nouvelle équipe surtout que selon le journal, le premier Conseil des ministres de la rentrée est prévu ce mercredi.

Pour le dialogue lancé par le chef de l’Etat à la classe politique, SUDQUOTIDIEN pense que Macky Sall est face à l’équation des préalables. Selon le journal, « l’absence de certains préalables comme le format, le cadre et les conteurs de cette discussion constituent de graves menaces sur l’aboutissement de cette main tendue du chef de l’Etat ». Une question dans WALFQUOTIDIEN sur ce même sujet : avec quelle opposition discuter ? Selon le journal, l’opposition la plus significative et incarnée par le Pds pose des conditions difficilement acceptables pour Macky Sall. WALFQUOTIDIEN soutient « toutefois, il peut compter sur « son opposition » qu’il aurait financé lors des législatives ».

A la UNE du QUOTIDIEN, on retrouve Thierno Alassane Sall qui dénonce la mauvaise organisation des Législatives et cite le Kenya en exemple. L’ancien ministre de l’Energie estime qu’une mauvaise organisation des élections peut produire la perte de confiance dans les institutions de la République et conduire progressivement à l’installation de l’anarchie dans un pays.

DAKARTIMES se demande si les pays (Sénégal, Ghana, Cap-Vert…) qui ont bénéficié du financement du Millenium Challenge Account (MCA) ont pour cela accepté de recevoir sur leur sol des libyens détenus sans procès à la prison américaine de Guantanamo. Pour notre pays, le journal avance que les deux libyens, arrivés depuis plus d’un an, n’ont été aperçus nulle part et même de hauts gradés dans l’administration pénitentiaire ignorent leurs conditions de vie au Sénégal ce qui pose un problème de sécurité.

Le SOLEIL comme presque tous les journaux, parle du décès hier à Dakar du général Mountaga Diallo. Le premier officier sénégalais à avoir commandé une force onusienne : la Mission des Nations-Unies en République Démocratique du Congo (Monuc). « Un très grand chef militaire serein, calme, de grande rigueur, réputé très proche de ses hommes ». Sa riche carrière est détaillée dans le journal.

Terminons avec l’OBS qui parle entre autres sujets du liquidateur de la défunte compagnie Sénégal Airlines qui est sur le point de faire un état des lieux. Seulement selon le journal l’ex-compagnie n’a pas beaucoup de biens à part des pièces détachées d’avion. Question du journal : leur vente permettra-t-il de payer les indemnités du personnel et les créanciers ?
 


Mardi 5 Septembre 2017 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter