(Revue de presse du mardi 20 juin 2017) Menaces terroristes à Dakar…



La suite des manifestations dimanche dernier au marché Ocass de Touba en bonne place dans la presse du jour. Dans le QUOTIDIEN, la police qu’on accusait d’avoir blessé deux personnes, a dégagé sa responsabilité en soutenant que la balle extraite du corps de la dame Anta Sall est une munition de calibre 6,62mm qui n’est pas utilisée par les agents de la police. D’ailleurs dans la TRIBUNE, on informe que la police cherche activement le franc-tireur après l’interpellation de 38 personnes. Dans le même journal, Amnesty international, la Raddho et  la Ligue sénégalaise des droits de l’Homme (Lsdh) demandent l’ouverture d’une enquête.

Il est aussi question d’attaque à la UNE du TEMOIN qui informe que trois individus armés de pistolets automatiques ont fait une descente dans la matinée d’hier à l’agence Crédit mutuel du Sénégal (CMS) de Liberté 6. Ils ont ligoté le vigile qui n’était pas armé, emporté plus de 7 millions avant de prendre la fuite avec l’enregistreur de la vidéo surveillance.

DAKARTIMES va plus loin en parlant de menaces terroristes à Dakar. Selon le journal, l’Ambassade de France à Dakar a lancé  une alerte à l’endroit des citoyens français sur le niveau de la menace dans notre pays. DAKARTIMES précise que c’est une note produite juste après les attaques terroristes d’avant-hier à Bamako.

En politique, Me Sidiki Kaba soutient à la UNE de SUDQUOTIDIEN et l’AS que le maire de Dakar jouit de tous ses droits civiques et politiques tant qu’il n’est pas condamné définitivement. Explication donnée hier lors du vote de plusieurs projets de loi relatifs à la réforme du fonctionnement de la justice et suite à une interpellation du député Hélène Tine. WALFQUOTIDIEN se demande si le pouvoir cherche-t-il à se débarrasser de la patate chaude ? Le journal se pose cette question en constatant que le ministre de la justice a mis de l’eau dans son vin en donnant raison aux avocats de Khalifa Sall.

Pour les prochaines législatives, VOX POPULI informe que la société civile met sur la table 4 propositions pour faire face à la pléthore de listes. Il s’agit de l’usage de la liste unique, la possibilité de prendre quelques bulletins, le fait de placer tous les bulletins au niveau de l’isoloir et la confection des bulletins prédécoupés. Pour la campagne de ces législatives, Mamadou Diop Decroix soutient dans l’OBS que Me Wade sera à Dakar pour battre campagne et il réserve beaucoup de surprises à Macky Sall.

DIRECT INFO soutient qu’Aly Ngouille Ndiaye est pris en flagrant délit de bradage du zircon sénégalais. C’est parce que selon le journal quand le « diamant sénégalais » est cédé à un dollar le kilo, les 24 grammes sont vendus à 15 dollars sur le marché mondial.

Dans le domaine de l’aviation civile, l’OBS informe que le Sénégal veut reprendre sa place dans l’aviation civile africaine. C’est ainsi que le Sénégal veut coïncider l’ouverture de son nouvel aéroport et le lancement de sa nouvelle compagnie aérienne, le 7 décembre journée internationale de l’aviation civile. L’OBS ajoute que le Sénégal veut aussi le poste de Secrétaire général de la commission africaine de l’aviation civile internationale (Oaci). Un poste vacant après les deux mandats du Nigéria. Le journal informe que c’est l’expert juridique en aviation civile, Mansourang Sourang qui s’est porté candidat.

Le SOLEIL informe que le chef de l’Etat a inauguré hier à Diamniadio l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de la formation (Iressef). Macky Sall promet l’octroi de 3 milliards pour la finalisation des travaux. Son directeur et fondateur, le Pr Souleymane Mboup sera élevé au grade de grand Officier à l’ordre national du Lion.

ENQUETE fait le point sur les deux ans du passage vers le numérique. Constat du journal : si la couverture du territoire en matière d’infrastructure est satisfaisante, la commercialisation des décodeurs reste un véritable fiasco pour le moment. A cela il faut ajouter un problème de réception des chaînes. Des solutions sont prévues avec l’intervention du chef de l’Etat, informe ENQUETE.

A la UNE des ECHOS c’est Pierre Goudiaby Atépa qui dépose une plainte contre Palla Samb, maire de Fann, Point E mais également contre toutes les personnes qui seraient derrière les lotissements et construction sur le littoral.

LIBERATION informe que c’est presque la fin du bras de fer judiciaire entre le groupe Taraaf et la Sgbs. Les deux parties étaient en contentieux autour d’une créance de 20 milliards de Fcfa. Selon le journal, la banque a abandonné quelques 7 milliards et le groupe payera le reste.

On reste avec LIBERATION et dans le domaine de l’éducation, pour dire que le gouvernement et le Saes vont entamer dès ce mardi des négociations. En attendant, le mot d’ordre de grève des enseignants du Supérieur est en cours et que toute décision devra se faire après consultation de la base. Pour le Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee), l’OBS informe que 278 532 candidats passeront les épreuves aujourd’hui et demain.

Terminons avec la TRIBUNE qui informe que Jammeh en exil en Guinée Equatoriale, déclare par le biais d’un émissaire à ses partisans, suivre de près la situation en Gambie où il compte retourner.
 


Mardi 20 Juin 2017 - 11:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter