(Revue de presse du mardi 21 février 2017) Saint-Louis : La brèche, mouroir pour pêcheurs



Khalifa Sall est l’homme politique le plus présent dans la presse du jour à cause de sa convocation ce matin à la Dic. Mais parlons d’abord de la mort du transitaire Elimane Touré au Commissariat du Port. Les ECHOS font état « de faits troublants d’un suicide ». Ses proches évoquent la thèse du meurtre déguisé en suicide par pendaison. Il a été arrêté dimanche dernier suite à la plainte d’un collègue de service. La TRIBUNE informe qu’en attendant l’autopsie, la police avance que le défunt s’est suicidé dans sa cellule avec un morceau de drap qui couvrait son matelas. Selon l’OBS des proches du transitaire non convaincus par cette thèse de la police, ont pris des photos de sa dépouille. Des images jalousement gardées dans les portables par la famille qui attend de les montrer à ses conseils juridiques.

On parle de la Police qui veut mettre fin aux braquages. Selon le TEMOIN face à la situation inquiétante et au sentiment d’insécurité ressenti par les populations, la Police nationale a mis de gros moyens à la disposition des éléments de la Sureté Urbaine (Su) pour que les auteurs des braquages soient identifiés, traqués et arrêtés. Le journal rappelle qu’en moins de deux mois, on a enregistré trois braquages audacieux et spectaculaires à Dakar et sa banlieue.

La Police est aussi à la UNE du QUOTIDIEN. Deux policiers reconnus coupables d’offre et cession de chanvre indien ont été condamnés par la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Fatick à 3 ans de prison ferme. Titre principal : « 2 policiers fument 3 ans ferme ».

DIRECT INFO parle de la multiplication des accidents de mer au niveau de la brèche de Saint-Louis. Creusé en 2003 pour protéger l’île des inondations, la brèche est devenue aujourd’hui un mouroir pour les pêcheurs, écrit le journal. DIRECT INFO citant des familles de pêcheurs, parle de douze portés disparus ces dernières 72h.

Pas loin de cette actualité de la pêche, LIBERATION parle du naufrage du navire « Senefand1 » aux larges de Dakar. Selon le journal, deux sénégalais et le capitaine du bateau, un espagnol, sont portés disparus alors que huit membres de l’équipage ont pu être sauvés. Aujourd’hui, des témoignages recueillis auprès de survivants indiquent que le navire a coulé à cause d’une surcharge.  
Sur la convocation de Khalifa Sall, l’OBS révèle que la mission de l’Ige sur la gestion financière de la mairie de Dakar de 2011 à 2015, a découvert des écarts terribles et des bizarreries dans la tenue des finances. Les montants en cause sont de 1,830 milliards FCFA. L’AS informe que le maire de Dakar a tenu hier une réunion d’urgence du Bureau municipal élargi aux maires des communes. Il a sensibilisé ses collègues sur les conclusions et recommandations du rapport de l’Ige mais aussi sur la caisse d’avance. Dans VOX POPULI, on apprend que les partisans du maire de Dakar entendent s’ériger en bouclier pour leur leader face au pouvoir. Alors que dans SUDQUOTIDIEN, l’ancien maire de Dakar, Mamadou Diop soutient qu’ « on fait un procès injuste à l’égard de Khalifa Sall ». WALFQUOTIDIEN analyse les ambitions politiques de Khalifa Sall avec cette nouvelle donne. Le journal constate avec Bamba Fall en prison et Barthélémy Dia qui est en passe d’être inéligible, Khalifa Sall est sur le point de perdre ses béquilles aux prochaines législatives. Pour ceux qui parlent d’acharnement politique, El Hadji Hamidou Kassé (chargé de la communication présidentielle), dans ENQUETE, soutient qu’il n’en est rien. Il dégage en touche l’idée de liquidation d’un adversaire politique.

Terminons avec le SOLEIL qui met en exergue la distinction du chef de l’Etat. Selon le journal, le prix « Africa democracy » institué par différentes organisations de la société civile africaine en vue d’honorer les personnes, les institutions et des entités établies, a été décerné, hier au président sénégalais. Arguments des membres du jury, « Macky Sall a joué un rôle déterminant dans la préservation et dans la lutte pour la restauration de la démocratie en Afrique ». La TRIBUNE précise qu’il est le premier récipiendaire.
 
 


Mardi 21 Février 2017 - 08:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter