(Revue de presse du mercredi 01 février 2017) « Bamba Fall reçoit chaque nuit des émissaires »



(Revue de presse du mercredi 01 février 2017) « Bamba Fall reçoit chaque nuit des émissaires »
Commençons ce tour d’horizon de la presse du jour avec la TRIBUNE qui informe sur le nom respect  des normes de construction des bâtiments et édifices publics avec les directives du chef de l’Etat qui sont foulées au pied. Selon le journal bons nombres de ministères et autres entités refusent de placer leurs projets et travaux de construction sous la tutelle de l’Agence de construction des bâtiments et édifices publics en dépit du rappel à l’ordre formel que leur avait adressé le président de la République en juillet. Le ministre délégué en charge de la restructuration et de la requalification des banlieues a promis de s’en ouvrir à son ministre afin que les dispositions idoines soient prises pour y remédier.

Là où la presse du jour, le TEMOIN notamment relève un manque de respect des normes, c’est au Port de Dakar. Selon le journal depuis hier les autorités de la Perception de Dakar-Port ont décidé de démanteler la grande mafia organisée pour gruger le Trésor public en contournant les procédures douanières. Dans cette affaire des transitaires véreux en complicité  avec des auxiliaires des douanes restent devoir plus de 45 milliards de Fcfa de créances au Trésor. D’autres sources du journal parlent de 75 milliards.

ENQUETE propose une enquête dans le secteur des hydrocarbures. C’est pour relever en partie la concurrence qui fait rage dans la construction de nouvelles stations-services. Selon le journal quand l’Etat décide de geler les constructions, les Indépendants y voient une mesure en faveur de la multinationale Total. Dans le dossier, Pape Alassane Dème, Secrétaire permanent du Comité national des hydrocarbures relève des anomalies dans la construction des stations-services et dégage des pistes de solution.

Non loin de là, l’AS parle des dépenses publiques en matière d’électricité. « L’Etat brûle 30 milliards par an » met à la UNE le journal. Dans ce montant, il faut retenir que les 17 milliards sont consommés par les services de Dakar. Ce sont là des résultats d’une étude de l’Agence pour l’Economie et la maîtrise de l’électricité (Aeme). L’Agence qui a permis à l’Etat de faire une économie de plus de 400 millions en visant 4 milliards explique que l’Etat perd beaucoup d’argent à cause des anomalies, fraudes et des estimations sur des factures.

Le QUOTIDIEN affiche à sa UNE, « Enquête sur le niveau des élèves : Le baromètre de l’échec ». Là aussi c’est une étude intitulée Jangando 2016 qui démontre que le niveau des élèves ne cesse de se dégrader. L’étude recommande de restructurer les enseignements en vue d’installer un socle minimal de compétences.

Dans cette actualité sociale, le SOLEIL informe que les autorités publiques posent des actes qui vont concourir à soulager des personnes vivant avec un handicap. Les services compétents de l’Etat ont déjà distribué 24 355 cartes d’égalité des chances à ces Sénégalais souffrant de handicap.

En politique, SUDQUOTIDIEN soutient que l’opposition maintient le flou sur une éventuelle confection de liste commune avec Khalifa Sall pour les législatives de 2017. Le journal parle de mystère qui entoure des pourparlers que serait en train de mener le maire socialiste de Dakar avec certains partis de l’opposition.

Non loin du camp de Khalifa Sall, LES ECHOS parlent de Bamba Fall. Le maire de la Médina a dit à ses partisans que « Tanor Dieng m’en veut parce qu’au référendum passé, c’est Bira Kane Ndiaye et moi qui sommes allés chercher Khalifa Sall en France pour lui demander de revenir battre campagne contre la coalition présidentielle ». Bamba Fall ajoute qu’on l’envoie chaque nuit des émissaires pour négocier mais qu’il n’est pas dans les dispositions de négocier  quoi que ce soit. ENQUETE parle du démarrage des auditions dans l’affaire du saccage de la maison du parti socialiste. Et c’est Bamba Fall lui-même qui va boucler les face-à-face avec le juge d’instruction le 8 février.

Pour le procès de Barthélémy Dias, son père Jean Paul Dias, Secrétaire général du Bcg en parle dans l’OBS. « C’est un procès politique, mais nous n’avons peur de rien ni de personne ».

Dans DIRECT INFO, des jeunes de l’Apr notamment de Rufisque ne veulent plus de Moustapha Niasse à la tête de l’Assemblée nationale pour la prochaine législature. Titre à la UNE du journal, « Cojer : Niasse, y’ en a marre ! ». Selon ces jeunes, à 78 ans, Niasse doit laisser sa place à un jeune ou un cadre de l’Afp. Le journal ajoute une question : « Après Niasse, au tour de Tanor ? ».

LIBERATION reste en Gambie. C’est pour vous dire « le sale temps pour le clan Jammeh ». Selon le journal l’ancien ministre de l’intérieur gambien Ousman Sonko est placé sous mandat de dépôt en Suisse.

WALFQUOTIDIEN soutient que « Macky réhabilite Dominique Strauss-Kahn ». Selon le journal, l’ancien Directeur du Fmi éjecté pour une affaire de mœurs s’est reconverti dans les affaires comme consultant. Il a proposé ses services à Macky Sall qui les a acceptés. Strauss-Kahn s’est installé en Tunisie après un passage au Maroc.

On termine avec la prolongation de la CAN pour le Sénégal. A la UNE de VOX POPULI. L’homme d’affaire sénégalais Alassane Diop accuse le ministère des Sports de laisser des dettes (31 millions Fcfa) à l’hôtel Amissa de Bongoville. Le DAGE du ministère accusé dégage en touche. Amadou Tidiane Tall soutient qu’il ne lui doit rien c’est juste un affairiste.
 


Mercredi 1 Février 2017 - 08:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter