(Revue de presse du vendredi 23 juin 2017) Législatives du 30 juillet : Une commande de plus de 25 000 isoloirs a été faite en urgence



Il est beaucoup question des prochaines législatives dans la presse du jour. Mais parlons d’abord du début d’hivernage meurtrier à Tambacounda avec l’OBS. La région a enregistré dans la nuit du mercredi à jeudi, quelques 94,5mm qui ont fait un mort et d’importants dégâts matériels. La victime, un élève de 10 ans a glissé dans une fosse septique creusée hors d’une maison pour contenir les eaux usées. D’ailleurs dans le même journal, on peut lire qu’avec l’installation de l’hivernage dans certaines parties du pays, les autorités veulent prendre les devants. Lors du Conseil interministériel d’hier sur la problématique des inondations, il est annoncé que 2,174 milliards Fcfa ont été décaissés pour le drainage des eaux pluviales.
 
On reste dans le monde de l’eau avec les pêcheurs de la langue de Barbarie à Saint-Louis. On apprend dans le SOLEIL que le chef de l’Etat a remis hier lors de sa visite dans la ville, un important appui financier aux pêcheurs. Comme promis, pour 669 familles de pêcheurs rapatriés de la Mauritanie, chaque pêcheur a reçu un chèque de 2 millions et un moteur hors-bord. Des instructions sont données pour régler les problèmes de la pêche et de la brèche.
 
Dans le domaine de la santé, le TEMOIN informe sur un vaste trafic de médicaments antidiabétiques subventionnés par l’Etat. Selon le journal, des maliens, des guinéens, des burkinabés et même des nigérians, vrais trafiquants, faux patients, s’approvisionnent en antidiabétiques dans nos pharmacies pour les revendre avec de très confortables marges dans leurs pays respectifs. Voilà ce qui explique la rupture des stocks d’insuline ces derniers temps à Dakar. Le TEMOIN précise que les produits achetés à 990 FCFA l’unité sont revendus à 3.500 FCFA dans les pays limitrophes.
 
Dans LIBERATION, on apprend que le démarrage des travaux pour la construction des gares du Train Express Régional est prévu le 1er août 2017. Le journal rappelle que le TER reliera la métropole de Dakar au nouvel aéroport international Blaise Diagne en 45 minutes avec 14 gares et haltes.
 
A la UNE du QUOTIDIEN c’est Kabirou qui « wari » ses vérités.  Sur son inculpation et les accusations, il soutient dans le journal que « la procédure dont les journaux parlent date de 2012. Ces personnes ont été plusieurs fois déboutées par les tribunaux mais elles n’arrêtent pas ». Le Pdg de Wari ajoute, « on a même voulu me mêler à des histoires de mœurs, inventées de toutes pièces ».
 
Un autre qui ne « wari » pas mais expose ses vérités à la UNE du journal ENQUETE. C’est le ministre Mbagnick Ndiaye. Il se félicite de l’adoption du Code de la presse et promet une révision de la Convention qui date de plus de 15 ans pour une amélioration des grilles salariales. Le ministre soutient que ce sont certains patrons de presse qui poussent, les reporters qui restent 2, 3 ou même 4 mois sans être payés, à être des mendiants, à courir derrière l’argent, les séminaires et autres.
 
Pour les prochaines législatives, SUDQUOTIDIEN parle « d’un scrutin, milles votes ! ». Selon le journal avec les 47 listes, c’est une situation sans précédent qui est appelée en toute logique à poser des problèmes techniques, pratiques et organisationnels et à susciter inquiétudes et appréhensions parmi les électeurs avec du coup un risque élevé d’abstentions volontaires ou forcées. « Le gouvernement, face aux multiples questions que se pose l’opinion sur la probable lenteur du vote, a déjà une solution clé en main : la multiplication des isoloirs ». LE SOIR qui donne l’information explique qu’ « une  commande de plus de 25 000 isoloirs a été faite en urgence. Ainsi, il y aura 4 isoloirs par bureau de vote, à la place de deux actuellement. Les 25 000 isoloirs qui sont en train d’être fabriqués par une société sénégalaise sont une bonne solution, selon plusieurs experts interrogés ». DIRECT INFO se pose une question : avec quelle carte d’identité voter ? C’est parce que le journal constate que bon nombre d’usagers ont du mal à obtenir leur carte à cela vient se greffer la timide distribution.
 
Pour les acteurs politiques, VOX POPULI parle des « civilités avant les accrochages » entre Bamba Fall et Amadou Bâ deux têtes de liste à Dakar. Le journal informe que le maire de la Médina s’est rendu hier chez le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan pour lui présenter ses condoléances suite au rappel à Dieu de sa mère.
 
Dans le camp de Manko Taxawu Sénégal, l’AS expose la dream de Khalifa et Cie pour ces législatives. Selon le journal, c’est Idrissa Seck et Bamba Dièye qui gèrent la Communication, Serigne Mansour Sy Djamil et Moussa Tine, sont chargés de mettre en place la stratégie et Thierno Bocoum est le plénipotentiaire de Manko aux Parcelles Assainies et préside la Commission en charge de la campagne de la liste dirigée par Khalifa Sall.
 
Pour les contestations après les investitures dans la mouvance présidentielle, la TRIBUNE informe que le Ps vole au secours de Macky Sall. Selon le journal, le secrétariat exécutif du parti a appelé au dépassement pour le bien du pays. Titre à la UNE du journal : « Tanor au secours de Macky Sall».
 
A la UNE de WALFQUOTIDIEN, on expose les bastions électoraux à ne pas perdre : Dakar, Thiès, Mbacké et Guédiawaye ». Selon le journal, une victoire ou une défaite dans ces villes aura un goût particulier pour le président Sall. Car en raison de leur poids électoral et de leur symbolisme, ces départements vont peser le jour du scrutin et dans deux ans lors de l’élection présidentielle en 2019.
 
Pour Wade, LES ECHOS informent qu’il ne se contentera pas de venir battre campagne au Sénégal. Le Pape du Sopi compte aussi galvaniser ses troupes dans la diaspora avant de débarquer à Dakar. Selon le journal, il est attendu incessamment en Italie.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Vendredi 23 Juin 2017 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter