Risque d’arrêt de la production de pommes de terre dans les Niayes : les maraichers réclament l’arrêt des importations



Risque d’arrêt de la production de pommes de terre dans les Niayes : les maraichers réclament l’arrêt des importations

Les maraichers de Kayar, Mbawane, Keur Abdou Ndoye sis dans la région de Thiès sont très inquiets. Selon eux, l’Etat ferait mieux de trouver une solution d’urgence. Dans la mesure où un mois après la récolte, ils n’arrivent toujours pas à écouler leurs productions de pommes de terre car des tonnes de leur production pourrissent du fait de la mévente et de défaut de magasin de stockage dit l’un d’eux El Hadj Diagne Gueye qui regrette : « Nous avons un grand stock et des pommes de terre de très bonne qualité qui pourrissent malheureusement dans les marchés ».


« Notre problème concerne l’agriculture surtout en ce qui concerne notre production, nous avons récolté nos pommes de terre, il y a de cela un mois mais nous ne parvenons toujours pas à écouler la production alors que nous avons des prix vraiment dérisoires de 150 F CFA à 75 F CFA », charge le producteur qui ne manque pas d’interpeller l’Etat du Sénégal en ce sens qu’il vaudrait mieux « arrêter l’importation de pomme de terre » au risque d’envoyer au chômage tous les maraichers de la zone des Niayes.


Des maraichers qui expliquent par ailleurs leurs problèmes  par rapport aux prêts contractés dans les banques qu’ils ne peuvent pas rembourser. Ce, au moment où faisant part de leur douloureuse situation au correspondant de la Rfm, ils interpellent les autorités à prendre trouver une solution d’urgence au problème car à Kayar, il n’y a que deux (2) seules activités principales : la mer et l’agriculture.  


Vendredi 11 Avril 2014 - 14:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter