Risque de clash au PDS : des ténors du PDS récusent le choix d’Omar Sarr par Wade et menacent

La désignation d’Oumar Sarr comme coordonnateur général du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) par Me Abdoulaye Wade a fini par semer la révolte au sein du parti libéral. Contrariés par cette décision du secrétaire général du PDS, des responsables comme Pape Diop, Mamadou Seck et Moussa Sy se rebellent et dénoncent ce procédé.



Risque de clash au PDS : des ténors du PDS récusent le choix d’Omar Sarr par Wade et menacent
La nomination d’Oumar Sarr comme coordonnateur général du PDS sonne comme la source d’implosion de ce parti. Des responsables libéraux en contestataires, n’ont pas hésité à faire part de leur insoumission face à ce choix de leur mentor, Abdoulaye Wade. Pour le député-maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy, « le PDS n’appartient plus à Abdoulaye Wade » et « les listes sont déjà confectionnées pour les prochaines législatives »
 
Considérant cette mesure de Me Wade illégale et non comprise, « il faut que la démocratie puisse prévaloir. Il faut que les gens puissent se concerter et discuter, et que les décisions soient des décisions consensuelles et non des décisions qui sont faites de manière solitaire, mettre en branle toujours la génération de son machin de fils qui nous a amené aujourd’hui à cette situation d’opposition…», a pesté à travers les ondes de la RFM, Moussa Sy pour qui l’heure de la prise de responsabilité a sonné.
 


Mercredi 11 Avril 2012 - 14:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter