Sabadola : l'or de Diakhaling oppose gendarmes et villageois



Très tôt hier matin, prés d'une centaine de gendarmes ont dû en découdre avec les orpailleurs. C'est parce qu'ils ont envahis le village de Diakhaling dans la région de Kédougou pour procéder à la fermeture définitive des sites d'orpaillages traditionnels comme l'ont décidé les pouvoirs publics. Elles étaient occupées par les villageois et des ressortissants de la sous-région.
Diakhaling fait partie des concessions minières de la compagnie Téranga gold corporation, une entreprise minière Canadienne qui exploite l'or de Sabodola. Les occupants actuels ont opposé une résistance farouche à cette décision des autorités.
En conséquence, il y a eu des affrontements avec les gendarmes. « Nous préférons mourir ici plutôt que de céder ces terres à la compagnie », ont dit les populations. Le président Macky Sall avait pourtant promis lors de son Conseil des ministres délocalisé de régler le problème de l'insécurité dans les sites d'exploitation artisanale.


Mercredi 21 Mai 2014 - 13:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter