Saint-Louis toujours sous tension : Braya refuse de lâcher, Mansour Faye se dit déjà au travail



Suite mais toujours pas fin des locales à Saint-Louis. Mansour Faye de la Coalition au pouvoir, Benno Bokk Yaakaar (BBY) installé hier. Le camp du responsable du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) contre-attaque. Tout a commencé par le boycott de la liste de ce dernier, Ahmet Fall « Braya » à l’élection du maire, Mansour Faye qui a succédé à Cheikh Bamba  Dieye  avec  57 voix sur 67 conseillers présents dont dix  (10) abstentions.  Aucun des onze (11) élus sur la liste « And dekal Ndar ak Sopi » n’était présent.


Les avocats d’Ahmet Fall « Braya » de monter au créneau le jour même pour parlerr d’injustice. Face à la presse, Me Moustapha Dieng et Cie d’annoncer la poursuite de la bataille. Après le combat politique, la bataille judiciaire, plaident-ils. « Nous avons la preuve qu’Ahmet Fall « Braya a été élu ». Mieux, selon eux, la Cour d’Appel a prononcé le sursis de l’installation des conseillers municipaux de Saint-Louis. Ce, jusqu’à vendredi prochain, le temps que cette affaire soit examinée et qu’une décision définitive sur la requête d’annulation introduite par « Braya » soit rendue.
 

D’où leur surprise, souligne Me Moustapha Dieng de voir le Préfet installer Mansour Faye par ailleurs ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement sous Mahammed Dionne, à la tête de la mairie. Il s’agit selon la robe noire de prouver que  « l’élection » du beau-frère du Président de la République «est frauduleuse ». Ce dernier de leur répondre en ces termes : « Nous invitons tous les leaders des coalitions à venir travailler avec nous » qui «  devons maintenant nous attaquer aux priorités de la ville ».


Mardi 15 Juillet 2014 - 02:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter