Saisie de médicaments contrefaits à Touba: l’Ordre des pharmaciens este en justice et prévient

Deux (2) camions remplis de médicaments ont été saisis par la gendarmerie de Bélel, un village sis à une dizaine de kilomètres de Touba. La contrefaçon estimée financièrement à plus d’un (1) milliard trois-cent (300) millions de F CFA, l’ordre des pharmaciens privés a porté plainte.



« Nous avons été informés d’une saisie de médicaments opérée par la gendarmerie de Bélel, un village à une dizaine de kilomètres de Touba. Hier, en compagnie du Directeur de la pharmacie, le Professeur Dièye et du Médecin-chef de région, du Commandant de la Brigade de gendarmerie, nous nous sommes rendus sur les lieux. Et, on a constaté que c’était deux (2) gros camions venant d’un pays limitrophe et qui étaient chargés de médicaments contrefaits, qui ne sont pas commercialisés au Sénégal, pas référenciés du tout dans notre pays et d’un montant de 1.336.100.000 », formule Docteur Ndiaye Sall sur Radio Sénégal.

Les chauffeurs des deux (2) camions ayant pris la fuite, le convoyeur a été arrêté. Il est à Touba et la gendarmerie poursuit son enquête.

Au nom de l’ordre des pharmaciens qu’il préside, le susmentionné annonce une plainte contre les auteurs, les commanditaires de ce trafic de médicaments. Et selon lui, « l’autorité judiciaire sera obligé de faire suite parce qu’on porte plainte, le dossier sera transféré au niveau du Tribunal comme cela se fait tout le temps. Et, nous irons en procès contre les auteurs qui mettent en danger la vie des populations ».
 
Attendant dès lors d’être convoqué, le président de l’Ordre des pharmaciens privés précise qu’il est « en train de saisir (leur) avocat pour que le nécessaire soit fait ». « L’ordre étant garant de la profession,  nous avons l’obligation de veiller sur la santé des populations », martèle-t-il. 


Mardi 14 Novembre 2017 - 14:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter