PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Sale temps à Pamecas : un manquement de 1,5 milliard a été découvert

Au cours d'un contrôle à Pamecas un déficit de 1,5 milliards a été constaté pour l'exercice 2013 au terme de la supervision qu'ils ont effectuée il y a quelques semaines. Devant cette situation, les superviseurs se sont rendus compte que les recommandations pour corriger les anomalies découvertes lors d'un premier contrôle en 2012 n' ont pas été respectées.



Sale temps à Pamecas : un manquement de 1,5 milliard a été découvert
Pamecas est actuellement secoué par une crise. Elle est d'ailleurs à l'origine de la révocation du Directeur général ainsi que tous les 28 administrateurs. Les anomalies ont été découvertes par la Bceao, lors d'une mission de contrôle de la commission financière et la direction de règlementation et de la supervision des systèmes financiers décentralisés (DRS-SFD). Par des sources proches, un déficit de 1,5 milliards ont été décelé pour l'exercice 2013.

Le ministère de l'Économie et des Finances décide de prendre les devants et demande au Conseil d'administration de convoquer une Assemblée générale qui non seulement va identifier et révoquer les administrateurs mis en cause suite aux 3 catégories d'anomalies repère : erreurs opérationnelles, erreurs stratégiques et problèmes de gouvernance.

En attendant de designer les personnes mises en cause dans le déficit de 1,5 milliards de Pamecas, un Directeur général sur la base d'un appel à candidatures a été nommé par intérim. Il n'est pas exclu que des poursuites judiciaires soient enclenchées contre les responsables de ces anomalies après l'audite de la boite. Un rapport de 50 pages est produit par l'équipe de supervision sur les manquements.

Toutefois malgré ces péripéties, les dirigeants de Pamecas ne souhaitent pas créer de panique chez les usagers dont l'encours d'épargne s'élève à 30 milliards de FCFA.



 

Ndeye Diakhou BA

Mercredi 22 Octobre 2014 - 12:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter