Secrétariat général du PS: Tanor en roue libre, Khalifa Sall écarte Aïssata Tall Sall qui tonne

Le duel n’aura finalement pas lieu. La mairesse de Podor ne jouera même pas le rôle de « cobaye » auquel elle s’était destiné. Ainsi en a décidé, Khalifa Sall. En sa qualité de président du comité national de pilotage et d’évaluation des renouvellements du Parti Socialiste (PS), le maire de Dakar a sonné la fin de la compétition. Du coup, il n’y a plus de suspense. Ousmane Tanor Dieng est d’ore et déjà le secrétaire général du PS. Aïssata Tall Sall dit prendre acte sans pour autant montrer son désaccord: "le communiqué a dit que la décision a été prise après des échanges. Mais, échanges avec qui ? NUlle part, il n'est fait mention de mon nom".



« Le Bureau Politique (BP) en sa séance du mercredi 21 mai 2014, avait enregistré les candidatures et validé le calendrier de l’élection du Secrétaire général du PS. Considérant que les opérations démarrées le samedi 24 mai 2014 pourrait affecter l’unité du parti et la cohésion entre ses militants, le camarade Khalifa Ababacar Sall en sa qualité, s’est impliqué dans la recherche d’une solution. Aux termes des échanges, le camarade Khalifa Ababacar Sall, président Comité national de pilotage et d’évaluation des renouvellements, a décidé de l’arrêt de la compétition électorale dans l’intérêt supérieur du PS », souligne le communiqué signé par le maire de Dakar le 29 mai dernier.

Un document qui annonce que le « processus électoral se poursuivra autour de la candidature d’Ousmane Tanor Dieng au poste de secrétaire général, conformément aux dispositions pertinentes de l’additive à la circulaire en son point e ».

Pas du tout contente, la partie évincée de marquer sa déception. « Je prends acte que c’est la Direction de mon parti qui a décidé de mettre fin aux opérations de vote. Je prends acte, c’est tout. Le communiqué a dit que la décision a été prise après des échanges. Mais, échanges avec qui ? Avec la Commission nationale de pilotage, de ce que j’ai lu, c’est bien ce que je comprends. Nulle part, il n’est fait mention de mon nom. Un parti, c’est un cadre organisé. Je prends acte, c’est tout ».


Vendredi 30 Mai 2014 - 10:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter