Sédhiou-tentative d’assassinat : le commando venu de Guinée Bissau rate le maire de Niagha

Yéro Mballo, édile de la commune de Niagha, l’a échappé belle. Un commando de huit (8) individus venu le tuer est reparti avec une somme d’argent, sa carte d’identité et d’autres biens qui se trouvaient dans la maison qu’il avait désertée. Les assaillants n’excluent pas de revenir accomplir leur mission.



Visages renfrognés, l’air inquiet, les habitants de la demeure du maire Yéro Mballo se remettent difficilement de leurs émotions de la veille. «Les ennemis veulent ôter la vie de notre maire ». Ce refrain est sur toutes les lèvres de cette famille.

«C’est le jeudi 10 mars, vers 21 heures que les assaillants ont fait irruption dans le domicile du maire. Ils étaient tous en tenue militaire et avaient des explosifs. Ils venaient de la Guinée Bissau. Le maire étant sorti, ils n’ont trouvé qu’Idrissa Mballo et Bidji Baldé. Ils leur ont demandé où se trouvait Yéro Mballo. Le neveu de ce dernier leur a dit qu’il n’était pas là. Ensuite, il leur a demandé ce qu’ils voulaient. «Nous sommes venus accomplir une mission », rétorque le chef de la bande. Les assaillants se sont emparés du sac du maire qui contenait 234 millions de F CFA, ses cartes d’identité et d’électeur, son passeport et des clés USB. Ils ont également amené avec eux un poste téléviseur et des documents de la commune. Ils ont tout emporté en disant qu’une partie de leur mission était accomplie », narre Yoba Mballo dans «Enquête».

Alertés, la gendarmerie basée à Samine et l’Armée sont arrivées vers 23 heures et ont multiplié les patrouilles afin de mettre la main sur eux. Ayant rebroussé chemin hier, les forces de sécurité entendent maintenir la pression. Il faut signaler que depuis l’époque du président de la communauté rurale, Mamadou Diamanka jusqu’à Yéro Mballo, la commune de Niagha est un foyer de division avec des attaques à main armée favorisées par la crise casamançaise. 


Samedi 12 Mars 2016 - 10:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter