Sénégal-Ambassade USA à Dakar: les engagements d'Obama



L’Ambassadrice des USA au Sénégal, Marcia S. Bernicat
L’Ambassadrice des USA au Sénégal, Marcia S. Bernicat
La prestation de serment de Barack Obama qui a eu lieu au Capitole, le siège du Congrès américain, sur la façade ouest du bâtiment, qui donne sur l’Esplanade de Washington a été l’occasion pour l’Ambassadrice des USA au Sénégal, Marcia S. Bernicat de s’entretenir avec la presse.

Selon Marcia S. Bernicat, Barack Obama s’inspire beaucoup du président Abraham Lincoln. Ce qui, selon elle, explique qu’il a utilisé lors de sa prestation de serment la même bible que Lincoln. L’Ambassadrice des USA au Sénégal, Marcia S. Bernicat est d’avis que c’est l’une des raisons pour lesquelles le premier président noir des USA s’est entouré de grands hommes qui sont plus expérimentés que lui. C’est ainsi le cas du vice-président, Joe Bidden, Hilary Clinton, entre autres.

Pour ce qui est de sa politique en vers l’Afrique. L’Ambassadrice des USA au Sénégal a indiqué que le 44e président de la première puissance mondiale va s’inscrire dans la continuité. «Pendant ces douze premiers mois, il va s’employer à redresser l’économie américaine durement frappée par la crise financière. Ce qui va limiter l’aide des USA pour l’Afrique. Mais le plutôt possible, cette aide sera relevée. Il peut, par ailleurs, faire appel au secteur privé pour qu’il l’aide et fasse des investissements en Afrique», a ajouté Marcia S. Bernicat.

L’Ambassadrice des USA a, en outre, précisé que «Barack Obama s’est engagé lors de sa campagne à soutenir les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et la réduction de la pauvreté d’ici 2015».

Sur un autre registre, elle a soutenu que Barack Obama a l’ambition de doubler le nombre de diplomates américaines, d’arrêter la tendance de la fermeture des ambassades, d’agrandir, d’étoffer le corps de la paix et l’USAID».

Elle a ajouté que «le nouveau président attache beaucoup d’importance à l’amélioration de la gouvernance et de la responsabilité et a invité les chefs d’Etat africains dans ce sens».

Par rapport aux réseaux de donateurs qui ont soutenu la campagne de Barack Obama, Marcia S. Bernicat a indiqué que le nouvel homme fort de la Maison blanche a une obligation à l’endroit de ces réseaux de contributeurs qui ont financé sa campagne. «Ce réseau va continuer à informer le président mais aussi à trouver une solution à beaucoup de problèmes». Elle a rappelé que le premier président noir de l’histoire des USA avait déjà appelé tout le monde à travailler pour soi-même et pour son pays. «Chacun ne doit compter que sur lui-même», avait-il lancé lors de sa campagne.


Mardi 20 Janvier 2009 - 21:18




1.Posté par diallo le 13/06/2010 20:21
je suis un jeune guinéen vivant au sénégal , en effet je suis trés choqué sur les reactions de mr. wade en vers vous , mais sachez que mr. wade constitue un grand danger pour le sénégal et l afrique en entier ,c "etait le pilier sur du guide lybieen, c "est luis et mr. blaise compaoré qui supportait kaddafi de violé la constitution de l "ua , c "est ça politique qui a ramené le pr. mauritanien au pouvoir, il est impliqué le cas de guinée b. dépuis le temps de nino viera,le cas de guinée conakry , il est le premier qui a dit a l "armée guinéenne de ne pas laissé le pouvoir a un civil . les paroles de himiliations vers vous , il va récolté severrement , le pr. president guinéen a insulté les blancs, le pays a subit 26 ans ds la soufrance , le general lansana conté insultais les blancs 24 ans sans bilans, le capitain m.d. camara aussi , donc a cause des mauvaises fois de nos dirigeants la guinée a subit 52 ans , sans eau , ni électricité .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter