Sénégal Canada coopération : les hommes d'affaires explorent les pistes de partenariat

Les hommes d'affaires sénégalais et canadiens échangent sur les opportunités d’affaires et les expertises existantes dans les deux pays. Dans le cadre de leurs relations d’affaires avec le Sénégal, le Conseil canadien pour l’Afrique et la Chambre de commerce de Québec mènent une mission économique au Sénégal de trois jours (26 au 28 avril 2009).



L'ambassadeur du  Canada au Sénégal, Jean-Pierre Bolduc
L'ambassadeur du Canada au Sénégal, Jean-Pierre Bolduc
Les échanges commerciaux entre le Québec et le Sénégal se portent bien, selon l’ambassadeur du Canada au Sénégal, Jean-Pierre Bolduc. «Nos exportations de biens ont plus que triplé au cours des six dernières années pour atteindre maintenant près de 33 millions de $ canadiens» a affirmé l’ambassadeur. Il a aussi indiqué que l’investissement direct canadien en 2008 est estimé à plus de 20 millions de dollars principalement dans le secteur de l’exploitation minière.

Le Conseil canadien pour l’Afrique et la Chambre de commerce de Québec mènent une mission économique au Sénégal de trois jours (26 avril au 28 avril 2009). A cet effet, l’ambassade du Canada au Sénégal a organisé un séminaire d’affaires Canada-Sénégal ce lundi 27 avril. La rencontre a réuni les acteurs d’affaires privés et publics du Sénégal et du Canada.

Le président directeur général du Conseil canadien pour l’Afrique, Lucien Bradet, a fait savoir que l’objectif de la mission est «d’abord et avant tout d’accroitre les relations économiques entre le Sénégal et le Canada. En ce qui concerne les affaires, il faut des partenaires ce n’est pas juste une question de vente. Mais il faut voir comment transférer les technologies, le savoir-faire et comment travailler ensemble sur des projets pour le bénéfice, pour le développement du Sénégal» a-t-il ajouté.

Après avoir magnifié les relations d’affaires entre les deux pays, la vice-présidente de la Chambre de Commerce de Québec, Guylaine Leclerc, a soutenu : «nous allons ratifier un protocole d’entente avec la Chambre de commerce du Sénégal qui fera que nos deux Chambres de commerce auront un canal de communication privilégié». «Ce protocole d’entente est basé sur des actions concrètes» a poursuivi le responsable des Affaires internationales et immigration à la Chambre de commerce de Québec, Frédéric Couttet.


Awa DIEDHIOU

Lundi 27 Avril 2009 - 14:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter