Sénégal-Corée : La Koica dégage une enveloppe de 700 millions de Fcfa pour booster la filière rizicole

L’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), à la disposition de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) une enveloppe financière de 700 millions devant servir à l’amélioration de la productivité de la riziculture au Sénégal. La cérémonie de remise de financement a eu lieu ce vendredi à Dakar entre la coopération coréenne et les autorités de l’Isra.



Sénégal-Corée : La Koica dégage une enveloppe de  700 millions de Fcfa pour booster la filière rizicole
"Cette enveloppe permettra à l’ISRA, de jouer son rôle et mettre à la disposition des producteurs sénégalais, les semences nécessaires pour assurer une production de riz en qualité et en quantité", a souligné le directeur général de l’ISRA, Alioune Fall. M. Fall a ajouté  que le gouvernement du Sénégal accorde une importance particulière  à l’autosuffisance en riz à l’horizon 2017.
 
"Cet engagement du PSE, clairement planifié dans le programme d’accélération de la cadence de l’agriculture au Sénégal (PRACAS), a permis d’espérer avoir plus de 900 000 tonnes de riz paddy", a estimé le directeur général de l’ISRA. Pour lui, "assurer l’autosuffisance en riz mais aussi en d’autres céréales, demande la participation de tout un chacun dans son domaine de compétence. Et la machine est bien lancée".
 
Se félicitant des relations séculaires entre les deux pays qui suivent une ligne ascendante, car fondées sur "l’égalité et le respect mutuel, sur l’identité et la similitude des positions des deux pays face aux grands défis du monde", Alioune Fall, a rappelé que le Sénégal a toujours soutenu la Corée dans sa lutte pour le renforcement de son indépendance.
 
Ce projet, d’une durée de deux ans, va appuyer le programme national d’autosuffisance en riz (PANAR), par la vulgarisation, à travers l’ISRA, de semences de riz de haute qualité et de technologies post-récoltes, a précisé  Ki Jeong Song, directeur de KOICA au Sénégal.
 "Nous allons procéder au renforcement des capacités du centre de recherche agricoles de l’ISRA de Saint-Louis", a-t-il dit souhaitant que la convention soit le début d’une collaboration fructueuse entre l’ISRA et KOICA.

Le projet permettra de développer de champs-écoles modernes dans les sites et d’assurer le transfert de technologies et de savoir faire vers les agriculteurs.
"Nous allons procéder au renforcement des capacités du centre de recherche agricoles de l’ISRA de Saint-Louis", a-t-il dit souhaitant que la convention soit le début d’une collaboration fructueuse entre l’ISRA et KOICA. Le projet permettra de développer de champs-écoles modernes dans les sites et d’assurer le transfert de technologies et de savoir faire vers les agriculteurs.
Il s’agit aussi de former les acteurs sénégalais sur place et en Corée et d’envoyer des experts coréens au Sénégal pour le transfert de technologies.

Khadim FALL

Vendredi 27 Novembre 2015 - 15:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter