Sénégal-Media-Autorégulation: Cheikh Thiam remplace Abdou Latif Coulabaly à présidence du CORED



Sénégal-Media-Autorégulation: Cheikh Thiam remplace Abdou Latif Coulabaly à présidence du CORED
Le journaliste sénégalais Cheikh Thiam a été élu, vendredi dernier, nouveau président du Comité pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie (CORED, organe d’autorégulation), en remplacement de son confrère Abdou Latif Coulibaly, démissionnaire, a appris l’APS, lundi.

M. Thiam, actuel directeur général la SSPP qui édite Le Soleil (public), avait été installé au sein dudit conseil à la place de son prédécesseur à la direction générale de cette société, Mamadou Sèye, au titre de représentant du patronat au Comité de direction de l’organe d’autorégulation.

‘’Le nouveau président de l’instance d’autorégulation des médias du Sénégal a été élu à l’unanimité des membres présents à ladite réunion, soit 16 voix. Cheikh THIAM remplace à ce poste Abdoul Latif Coulibaly suite à la démission de celui-ci’’, indique un communiqué transmis à l’APS.

Selon le texte, le directeur de Radio Futurs Médias (RFM, privée), Mamoudou Ibra Kane, a été installé au CORED à la place d’Abdou Latif Coulibaly pour le compte du Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (CDEPS). M. Coulibaly est notamment le directeur de publication de l’hebdomadaire privé La Gazette.

Revenant à la démission de M. Coulibaly, le communiqué indique que ‘’les membres du CORED (en) ont pris acte’’. Le démissionnaire avait invoqué son souhait de voir l’instance, avec tous ses membres, ‘’travailler en parfaite intelligence avec les autorités, en particulier avec le département de la communication’’.

‘’Après un peu plus de six mois de présence à la tête du CORED, j’ai abouti à la conclusion, après une longue et mûre réflexion, qu’il valait mieux que je quitte cette instance pour mettre à l’aise tous les acteurs et parties prenantes à la conduite de la mission du CORED’’, a-t-il écrit dans sa lettre de démission.

Cependant le Comité directeur du CORED qui a ‘’regretté cette décision’’, lui a rendu ‘’un vibrant hommage pour le travail remarquable qu’il a fait à la tête de l’instance d’autorégulation durant les six mois qu’il y a passés, en faveur du respect des règles de professionnalisme, d’éthique et de déontologie’’, ajoute le communiqué.

Aps

Lundi 8 Février 2010 - 14:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter