Sénégal-agressions journalistes et rédactions: la lenteur de l’enquête dénoncée

Le Comité pour la protection et la défense des journalistes (CDPJ) ne baisse pas les bras. Il réitère sa ferme détermination à voir la justice faire la lumière sur l’agression contre Kambel Dieng et Karamokho Thioune, ainsi que le saccage des rédactions de l’As et 24 H Chrono. Dans un communiqué parvenu à pressafrik.com, le CDPJ interpelle le Doyen des juges sur l’évolution du dossier des journalistes agressés. Concernant les locaux saccagés, il demande au Ministre de la justice et au Président de l’Assemblée nationale le sort du principal commanditaire, Farba Senghor.



Eventail de la presse sénégalaise
Eventail de la presse sénégalaise
Le Comité pour la protection et la défense des journalistes (CDPJ) ne démord pas. Il demande que la justice soit faite sur l’agression des journalistes de la RFM et de WADR et le saccage de l’As et 24 H Chrono. Dans un communiqué envoyé à pressafrik.com, il constate avec regret la lenteur avec laquelle le dossier est traité alors que les bourreaux des journalistes sont bien identifiés. Le CDPJ « avise que cette lenteur constatée n’est rien d’autre qu’une stratégie d’endormissement qui ne pourra pas prospérer ». A cet effet, il interpelle le Doyen des juges sur l’évolution du dossier pour que « lumière soit rapidement portée sur l’agression contre Kambel Dieng (RFM) et Karamokho Thioune (WADR) ».

Concernant le saccage des rédactions de l’As et 24 h Chrono, le comité pense que « le commanditaire, Farba Senghor, semble bénéficier d’une certaine protection ». En effet, le CDPJ ne comprend pas pourquoi le chargé de propagande du PDS (Parti démocratique sénégalais, au pouvoir) vague à ses occupations comme si de rien était. A ce propos, le comité interpelle directement « le Ministre de la justice et le Président de l’Assemblée nationale sur le sort de Farba Senghor ».

Le communiqué indique également que le CDPJ a apporté des modifications sur le contenu du bandeau publié à la Une des journaux, radios et sites web. Désormais, le contenu est « AGRESSIONS : KARA/KAMBEL ; L’AS ET 24H CHRONO : Bourreaux et Commanditaire toujours impunis ».

Ce bandeau sera publié par les quotidiens et diffusés par les radios et sites web dans les éditions des lundis et par les magazines, le jour de leurs parutions.


Awa DIEDHIOU

Samedi 10 Janvier 2009 - 11:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter