Sénégal-prix du transport terrestre : une baisse de 11% après 20% d’augmentation.

Après l’électricité, c’est maintenant le prix du transport terrestre qui va enregistrer une réduction. Ce lundi 5 janvier à l’issue d’une réunion entre la Direction des transports terrestres, les opérateurs des transports et les associations de consommateurs ces différents acteurs ont décidé de baisser le tarif des transports à hauteur de 11%. Une réduction qui semble minime comparée aux 20% ajoutés sur le transport suite à l’augmentation du prix du gasoil. Momar Ndao Président de l’Ascosen (L’association des consommateurs du Sénégal) souhaite « une baisse beaucoup plus substantielle ».



Sénégal, transport
Sénégal, transport
Le prix du transport en commun vient d’être réduit à 11%. Cette décision a été prise, ce lundi 5 janvier, après une concertation entre la Direction des transports terrestres, les opérateurs des transports et les associations de consommateurs. Ainsi, les nouveaux prix qui vont être appliqués vont être affichés dans les voitures de transport en commun pour informer les usagers.

Seulement, les consommateurs semblent rester sur leur faim considérant la réduction (11%) minime comparée aux 20% augmentés sur le tarif des transports suite à l’augmentation du prix du gasoil.
« Maintenant que le gasoil est retourné à un prix inférieur au prix initial, il faut que la baisse soit beaucoup plus substantielle et qu’elle soit au moins égale au pourcentage qui a était augmenté. C'est-à-dire qu’on revienne carrément à l’ancien tarif ou un tarif inférieur à l’ancien » a soutenu le président de l’Ascosen (L’association des consommateurs du Sénégal) Momar Dao.
Interrogé par la RFM, Momar Ndao a tenu a rappelé que « l’ancien tarif a été calculé sur la base du prix du gasoil d’à peu près 600f cfa le litre ».

Dans un communiqué du Ministère de l’énergie reçu à pressafrik.com, le 26 décembre 2008, on a indiqué que « le prix du gasoil a baissé de 121F cfa/L. Le prix initial était de 625Fcf/L. En principe, le nouveau prix (504) est entré en vigueur depuis le 27 décembre 2008. Cette réduction, a précisé le communiqué, est relative à la chute des cours internationaux depuis cinq mois ».


Awa DIEDHIOU

Mardi 6 Janvier 2009 - 11:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter