Sénégal rencontre Wade-Idy: et la morale dans tout ça ?



Sénégal rencontre Wade-Idy: et la morale dans tout ça ?
Isolé par une opposition devenue plus forte parce que renforcée par Macky Sall et les non boycotteurs, Abdoulaye Wade n’attendait qu’un appel du pied de son fils putatif pour le recevoir dans l’auguste bâtiment de l’avenue Roume. Ainsi donc, la machine à comploter reprend du service. Après le très nébuleux protocole de Rebeuss, le père et le fils vont tailler bavette. Contrairement à leur précédente entrevue de précampagne présidentielle 2007, les deux renards n’ont pas eu besoin d’un quelconque manteau religieux. Ils ont, sans doute, perdu la foi entre temps. Cette fois-ci, l’autre fils est solliciteur. Idy semble vouloir s’abreuver à la source « Sopi ». A moins que ce ne soit une énième pirouette pour se doter d’un trésor de guerre à près de trois mois des élections locales.

Et la morale dans tout ça ? Les sénégalais ne sont ni amnésiques ni atteints par la maladie d’Alzheimer. Quand même… ! Les cantiques des différents cd de l’ancien Premier ministre résonnent encore. Les accusations de Abdoulaye Wade suivies par les disculpations après confrontation avec ses détracteurs «qui n’ont pas été en mesure de fournir des preuves de sa culpabilité», encore suivies d’accusations de détournement de fonds planqués aux Etats-Unis au lendemain de la très contestée victoire de février 2007, nous pompent toujours l’air.

La volonté du président Wade de se maintenir au pouvoir ne peut légitimement pas justifier autant de reniements et de contradictions. La trop grande ambition d’un homme petit ne saurait cautionner tous les travers.

Fidèle à l’apostasie politique, Idy et Wade sont en fin de compte les deux faces d’une même pièce. Il est temps que les sénégalais changent de système monétaire. Celui du Sopi n’est plus en mesure de circuler.

Mame Coumba Diop

Lundi 12 Janvier 2009 - 14:29




1.Posté par arttravaux le 13/01/2009 01:03
ARTTRAVAUX


Je déplore cette tristesse de mon pays en ce moment c’est vraiment lamentable l’attitude de nos responsables politiques.
Les comportements, les confusions, le non contrôle et la non maîtrise de soi même prouve une fois de plus qu’il suffit d’un grain de sable pour faire dérailler tout un système enfin ressaisissons nous.
QUE LANDING OU LY se mettent ensemble pour épauler Idy
Ou REUMI, REUMI, REUMI
Aucun sens sur vos commentaires, analyses ou jugements et autres pour rien que démontrer que celui-ci à tore ou à raison vraiment le niveau du débat est très terre à terre.
Qu’est ce que le peuple à besoin de savoir si reumi est plagié oui ou non ou ON NE PEUT pas NOMMER UN PARTI REWMI.
Ou pour battre Wade au 2eme tour il faut une coalition de tous les partis de l’opposition plus la majorité vraiment lui c’est superman.
Aujourd’hui officiellement je m’appelle REUMI qui peut me refuser cela.
ALLONS LES GARS IL EST TEMPS DE PENSER AU SENEGAL, SENEGAL, SENEGAL.




ARTTRAVAUX
Il existe ce que l’on peut appeler les artistes engagés en général ils se battent pour une cause et ceci les engages toute leur vie jusqu’à à ce que leurs objectifs soient atteinte mais au Sénégal sauf quelques rares exception aujourd’hui d’artistes jusque là respectable de par leur message et de part leur génie musical se retrouvent dans la

Sommes nous vraiment prêt à aller aux élections ? Il me semble que oui est ce que nous sommes vraiment prêt ? Si oui méditons sur ses paroles d’un grand Monsieur TIKEN JAH FAKOLY «Mal élu président voyou, président voyou très mal élu, président mal élu président voleur »
Les conséquences d’une mauvaise élection est plus désastreuse qu’une élection reportée maintenant que nous sommes définitivement rassurer sur la tenue des élections c’est le peuple en toute souveraineté qui doit prendre ses responsabilités dans l’isoloir pour offrir au Sénégal son futur président.
Nous ne pouvons qu’évoquer le souhait des élections paisibles et un choix meilleur POUR LE DEVENIR DE NOTRE PAYS.
ET BONNE CHANCE AU FUTUR PRESIDENT DU SENEGAL.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter