PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Sénégal – visite de Ségolène Royal à Thiaroye : les attaques voilées des femmes à Rama Yade

Des sénégalaises préfèrent plus Ségolène Royal que Rama Yade originaire du Sénégal. Lors de la visite de la présidente de la région Poitou-Charentes à Thiaroye dans la banlieue dakaroise, une femme a indiqué faisant allusion à Rama Yade : «Elle est plus sénégalaise qu’une certaine ministre de M. Sarkozy».



Ségolène Royal en communion avec les femmes de Thiaroye
Ségolène Royal en communion avec les femmes de Thiaroye
«Elle est plus sénégalaise qu’une certaine ministre de M. Sarkozy», a déclaré une responsable de PME à Thiaroye lors de la visite de la présidente de Poitou-Charentes et candidate malheureuse à la présidentielle française de 2007, Ségolène Royal. Cette responsable du collectif des femmes luttant contre l’émigration clandestine s’est ainsi implicitement attaquée à la secrétaire d’Eta t aux droits de l’homme de la France, Rama Yade qui est d’origine sénégalaise et qui a quasiment toute sa famille au pays de la Téranga. En tenant ces propos, elle a, aussi fait référence aux liens lient le Sénégal à la responsable du Parti Socialiste (PS) français. En effet, Ségolène Royal est née à Dakar, précisément à Ouakam où son père était en poste dans l’armée française.

A ce titre et au fait qu’elle avait promis il y a trois ans lors de sa campagne présidentielle de revenir, elle a quasiment eu droit au tapis rouge. Les femmes de Thiaroye (banlieue Dakaroise) ont ainsi rivalisé de compliments pour la remercier de l’aide apportée par sa région. «Votre venue honore la solidarité et les femmes qui, comme vous, restent debout», a salué un membre de la municipalité. Et un autre de souligner : «vous êtes une femme d’action, nous vous félicitons pour ce que vous faites en Europe et en France». Rappelant que Ségolène Royal est née à Dakar, les habitants de Thiaroye la surnomment «notre sœur à tous». Lors de la cérémonie d’accueil, elle se voit même offrir une tenue traditionnelle qu’elle revêt sous les applaudissements. A l’abri du soleil, sous une tente, elle assiste aux danses données en son honneur. «Je suis tout ce que fait Ségolène Royal sur la télévision France 24», raconte un habitant.

Royal à l’avant d’un camion frigorifique

Ségolène ROYAL à l’avant d’un camion frigorifique… « J’avais promis de revenir ici pour vous offrir ce camion, eh bien me voilà ! » Ce dimanche 5 avril à Thiaroye, un village de pêcheurs situé à une dizaine de km de Dakar, la présidente de la région Poitou-Charentes est accueillie par une cinquantaine de femmes, toutes vêtues de boubou bleu. La plupart d’entre elles ont perdu un fils noyé en mer. Beaucoup de jeunes du village tentent, malgré le danger, de quitter le Sénégal en pirogue. Yayi Bayam Diouf, présidente d’un collectif luttant contre l’émigration, vient au-devant de celle qu’elle a déjà rencontrée il y a trois ans. « Grâce à votre venue en septembre 2006, le collectif a été très médiatisé et nous avons pu nous développer » raconte Yayi Bayam Diouf à Royal. Produits de la mer, céréales, confection de poupées en tissu, alphabétisation… la présidente de la région Poitou-Charentes se fait expliquer l’évolution des activités de l’association qui tente d’inciter les jeunes à rester au pays. Royal était alors venue en pleine course à l’investiture socialiste pour la présidentielle. Aujourd’hui, elle met son déplacement au Sénégal sous le signe de la coopération entre le Poitou-Charentes et l’Afrique.

La candidate malheureuse à la présidentielle française de 2007 rencontre ce lundi matin le président de la République, Abdoulaye Wade. Elle va tenir dans l’après-midi à 16h une conférence de presse à la maison du Parti Socialiste (PS) sis à Colobane.


Ibrahima Lissa FAYE avec le Parisien

Lundi 6 Avril 2009 - 11:34




1.Posté par marion.valles le 06/04/2009 15:43
Royal a un bon souvenir de ces pays d'outremer, Senegal / Martinique.
Nous avons dns notre site DESIR D'AVENIR , un elu du Parti "Radical de gauche" ne à Dakar, un 22 septembre...proffesseur au lycee

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter