Série de manifs à la va-vite et stratégie de riposte : à quoi jouent les cagoulards de l'opposition ?

L'opposition veut rééditer le coup ! Après la manifestation du 21 novembre 2014, le front patriotique pour la défense de la république a voulu remettre son coup de poker. Mais on se demande si les convictions restent les mêmes au sein de ce même parti.



Série de manifs à la va-vite et stratégie de riposte : à quoi jouent les cagoulards de l'opposition ?


Même si Mamadou Diop de Croix et ses camarades, soutiennent qu'ils font une « Marche de protestation contre la restriction des libertés et de la démocratie sénégalaise » les doutes persistent. En effet, d'autres membres du Pds soutiennent que « c'est paradoxal de programmer dans la précipitation et simultanément 3 manifestations en une semaine, alors que les principaux organisateurs de cette manifestation ne s'affichent pas ». Selon notre interlocuteur, « à y voir de très prés tous les actes ne reposent pas sur une stratégie claire de lutte ».

Il va plus loin en soutenant que « des Saboteurs tapis dans l'ombre au niveau du Pds tentent de saborder les stratégies de lutte pour la libération de Karim Wade et sa candidature. Ces barons du Pds, en négociation et en contact directes avec le Mouvement "les amis de Macky", essayent de fragiliser cette nouvelle dynamique de lutte enclenchée par les Karimistes et Wadistes » lance-t-il.

Autrement, il soutient ne pas comprendre que les 90 % des militants du Pds et des mouvements de soutien à Karim y compris les Sénégalais n'ont été assez informés ni associés à aucune réunion pour l'organisation de ses trois manifestations programmées cette semaine.
Selon notre source, le phénomène Karim est incontestablement une réalité à laquelle pouvoir et hommes politiques devront prendre en compte.



Mercredi 28 Janvier 2015 - 14:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter