Serigne Abdou Aziz « Al Amine » récolte des honneurs à Touba et recommande le lundi 21 pour faire face aux épidémies



Serigne Abdou Aziz « Al Amine » récolte des honneurs à Touba et recommande le lundi 21 pour faire face aux épidémies
Serigne Abdoul Aziz Sy al amine était l’hôte, ce jeudi, du Khalife général de Mourides Serigne Sidi Mactar Mbacké. Porte parole de la famille d’El hadji Malick Sy s’est rendu au village de Keur Nganda où se trouve actuellement le Khalife général des mourides. Il a présenté ses condoléances à Serigne Sidi Mactar suit à la disparation de sa sœur cadette, la semaine dernière.


Les deux guides religieux ont eu un long entretien en présence de proches collaborateurs du Khalife. Al amine, a salué le rôle de Serigne Sidi Mactar dans la consolidation de la paix et l’unité des musulmans au Sénégal. « Vous êtes un exemple de sagesse que tout le Sénégal reconnait. Depuis que vous avait accéder au trône de Cheikhoul Khadim, l’Islam est devenu un et indivisible. Que Dieu vous prête longue vie. Car vous êtes très utile à la stabilité dans ce pays », dira-t-il à l’endroit du Khalife général des Mourides.


Le guide Suprême de la communauté s’est réjouit du déplacement du porte-parole de la famille Sy. Le Khalife n’a pas tarit d’éloges à son endroit. « Vous jouez un important rôle dans la famille d’El hadji Malick Sy, qui est notre grand père. Lorsque vous êtes à côté de moi, je suis fier et je suis rassuré parce que votre éducation illustre la posture que vous occupez dans cette famille qui est une seule et même famille que celle de Serigne Touba » a soutenu le Khalife général des Mourides. Serigne Abdou s’est aussi rendu à la ville Sainte de Touba ou il a été reçu par Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a qui il a présenté ses condoléances. Apres une discussion sur les questions d’intérêts nationales, Al Amine a prit part au dîner avant de quitter la ville Sainte.


Parlant aussi au nom de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane « Al Makhtoum », le porte parole de la famille Sy a invité les Sénégalais à consacrer la journée du lundi 21 aux prières pour la paix et la clémence divine contre les épidémies qui sévissent dans les pays de la sous-régions. Il recommande ainsi des récitals du Saint Coran dans toutes les mosquées après la prière de 14 heures et à l’acquittement de l’aumône dans les familles. Pour cela, il suggère un demi-kilo de riz ou de mil à remettre à l’imam, selon le Populaire.


Vendredi 18 Avril 2014 - 13:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter