Soudan: l’opposant Sadek al-Mahdi libéré

Le président soudanais Omar el-Béchir, dans un geste de bonne volonté, a libéré Sadek al-Mahdi, le chef du parti de l’opposition Oumma, dimanche 15 juin.



Le président soudanais Omar el-Béchir (photo) a ordonné la libération de Sadek al-Mahdi, emprisonné depuis un mois.
Le président soudanais Omar el-Béchir (photo) a ordonné la libération de Sadek al-Mahdi, emprisonné depuis un mois.

Ce dimanche 15 juin, Sadek al-Mahdi, président du parti de l’opposition Oumma et chef charismatique de la confrérie al-Ansar, emprisonné depuis un mois, a été libéré sur instruction du président soudanais Omar el-Béchir.

Commission oecuménique

Une commission œcuménique de sages constituée de chef religieux comme Ahmed Abderrahmane l’un des chefs de la mouvance islamique ou encore du père Philitote Farage, ainsi que d’anciennes figures politiques, comme Daffallah Jazouli, a servi de médiateur entre le président soudanais et Sadek al-Mahdi. Mais pour l’instant, on ne connaît pas les termes du compromis passé entre el-Béchir et l’opposant.

Libération de tous les prisonniers politiques

Enfin, les membres de la commission de médiation ont déclaré continuer leur mission pour la libération de tous les prisonniers politiques au Soudan et demandent la libération d’Ibrahim Cheikh, chef du parti du Congrès soudanais arrêté la semaine dernière pour avoir critiqué l’action des forces soudanaises d’intervention rapides mises en place par les services de renseignements, notamment au Darfour et au Kordofan.

Source : Rfi.fr
 



Lundi 16 Juin 2014 - 13:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter